Citoyen relais dans le Nord : la police bénévole

Mi-policier mi-citoyen, équipés d’une carte professionnelle et d’un insigne, comme des flics, ils traînent dans les quartiers, arpentent les commerces, et s’inscrustent même dans les écoles. Ces « volontaires de la police nationale » n’ont pas de formation ni de rémunération, mais disposent d’un super pouvoir de délation. La Brique s’est infiltrée incognito au comico pour rencontrer le responsable de ce dispositif qui pose la sécurité comme un devoir « républicain ».

Lire la suite : Citoyen relais dans le Nord : la police bénévole

L’antiterrorisme, du Service d’Action Civique à Tarnac

"Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique."

Guy Debord

Lire la suite : L’antiterrorisme, du Service d’Action Civique à Tarnac

L’insurrection qui vient, Nouvelles de la théorie du chaos

Avant propos : Nous avions décidé de chroniquer L’insurrection qui vient, dans le numéro de septembre 2008. Devant les polémiques et discussions qu’il a soulevées au sein de la rédaction, nous nous étions laissé plus de temps. Aujourd’hui (début janvier 2009), l’actualité nous a rattrappés, Julien Coupat et Yldune Lévy sont encore emprisonnés, accusés d’avoir théorisé dans ce livre le sabotage des voies SNCF le 11 novembre. Devant la spectaculaire construction idéologique d’un nouvel ennemi intérieur, nous affirmons notre solidarité avec les personnes arrétées et condamnées, coupables ou non.

Lire la suite : L’insurrection qui vient, Nouvelles de la théorie du chaos

Que faire face à la police ?

Pas de bol ! Nous avons choisi le mauvais côté du manche. Et d’après le dernier rapport d’Amnesty International, le bâton a tendance à se raidir. Augmentation de 18,5 % des violences policières en 2004, qui vont crescendo depuis. Mais nous avons (encore) des droits, pas toujours simples à faire appliquer. En voici quelques uns.

Lire la suite : Que faire face à la police ?

Un nouveau local pour le FN à Lille

Pas de subprimes ou de taux à crédit variable pour l’extrême droite nordiste. Après l’ouverture en mars de la « maison du peuple flamand » (Vlaams Huis) à Lambersart [1], les groupuscules Jeunesses Identitaires et Terre Celtique promettent pour octobre une nouvelle maison de l’identité de 2500 m² à Fives ! De son côté, à Lille, le Front national change de local.

Lire la suite : Un nouveau local pour le FN à Lille

Vlaams Huis, la maison flamande à Lambersart : lard ou cochon ?

identitaireSigne des temps ? Lubie  ? Ou encore crise du logement ..? Allez savoir. Toujours est-il que la population de Lambersart s’est vue dotée depuis six mois d’une « Maison flamande ». Véritable nid de guêpes des groupes d’extrême droite « Les Identitaires » et « Terre Celtique », ces-derniers prétendent pourtant sur le site ami Novopresse-Flandres « recevoir le total soutien » de cette même population. Et alors, cette maison, c’est quoi donc, du lard ou du cochon ? La Brique, après une très minutieuse enquête, l’affirme dès à présent : c’est la maison du bonheur, on dort tranquilles...

Interview (presque) réelle de Claude Hermant, chef incontesté du groupuscule lillois Terre Celtique et animateur principal de la Maison Flamande (« Het Vlaams huis ») de Lambersart.

Lire la suite : Vlaams Huis, la maison flamande à Lambersart : lard ou cochon ?

L’inspection du travail au garde à vous

inspecteur travailL’indépendance politique de l’inspection du travail n’est pas du goût de tout le monde. Ainsi, en 2005, une collaboration entre les agents du travail et les forces de police est imposée par Larcher et Sarkozy, alors respectivement ministre du travail et ministre de l’intérieur. Confrontée à un boycott massif des professionnels, la « droite décomplexée » bombe le torse et insiste. La tendance amorcée par les gouvernements précédents se concrétise par une série de décrets.

Lire la suite : L’inspection du travail au garde à vous

Compte-rendu au Tribunal de Grande Instance /décembre 2007 : ” La police est con ?” - Injurieux mais pas diffamatoire !

Compte rendu du procès d’Indymédia Lille (www.lille.indymedia.org) à Boulogne, pour une plainte du ministère de l’intérieur sur un sujet traitant de la chasse aux réfugiés sur Calais, mis en ligne sur leur site.

Lire la suite : Compte-rendu au Tribunal de Grande Instance /décembre 2007 : ” La police est con ?” - Injurieux...

ENFERMEMENT : Etablissement Pénitentiaires pour Mineurs contre péril jeune

rès brève histoire du traitement de la délinquance

La prise en charge des « enfants délinquants », depuis le XIXème siècle, n’a cessé les allers-retours entre les espaces fermés et ouverts, donnant tantôt la priorité à l’éducatif (colonies agricoles) tantôt au répressif (colonies pénitentiaires ou encore bagnes pour enfants). La Restauration (1815-1830) fut la première à imaginer l’enfermement pour les mineurs avec les prisons de la Roquette qui étaient des établissements pénitentiaires situés à Paris, dans le 11e arrondissement, de part et d’autre de la rue de la Roquette. Les Parisiens la baptisent vite « La Roquette ».

Lire la suite : ENFERMEMENT : Etablissement Pénitentiaires pour Mineurs contre péril jeune

Un étrange familier dans la prison : l’aumônier

Les aumôniers sont les seules personnes étrangères à la prison autorisées à pouvoir circuler « librement » dans l’établissement. Ils disposent de la clef des cellules, de certains couloirs, et peuvent aller rencontrer n’importe quel prisonnier, où qu’il soit, à tout moment. Nous avons rencontré un de ces personnages afifin qu’il nous donne ses impressions sur la condition carcérale, qu’il connaît intimement à travers l’exercice de sa « mission » .Interview.

Lire la suite : Un étrange familier dans la prison : l’aumônier

Vidéosurveillance : Transpolis, un ticket pour l’avenir

Rentrée 2007 : 2500 caméras embarquées dans les transports en commun lillois. Après 40 ans d’existence, la communauté urbaine et les entreprisesprivées continuent d’imaginer et d’aménager la ville de demain. Brève et drôle d’histoire de ces gens qui décident pour des autres gens.

C’était quelques années après une grande révolte étudiante et ouvrière. La toute jeune communauté urbaine n’est pas encore la CUDL ou la LMCU (1) mais elle veut innover. La communauté urbaine, ce sont des gens qui sont désignés par des gens qui ont été choisis par d’autres gens (les citoyens et citoyennes) : 170 élu-e-s, désignés par le biais du suffrage indirect, décident sur des questions diverses et variées (2).
Parce que désormais des Américains marchent sur la lune, la CUDL décide de s’équiper de transports en commun révolutionnaires ! Bye bye l’ancien tram-way, bonjour au tout-automatique rapide comme un missile inventé par une entreprise de Mécanique, d’Aviation et de TRAction. 

Lire la suite : Vidéosurveillance : Transpolis, un ticket pour l’avenir

Une brèche dans les murs des prisons !

En Avril 2001, après une semaine d’agitation anticarcérale dans les squatts lillois, et pour relayer localement l’action déjà engagée sur un plan national et international par le groupe ABC (Dijon/Lille) et le journal/émission anticarcéral L’Envolée (Paris), quelques personnes se sont donné comme objectif de lutter à long terme contre les prisons et le monde qu’elles nourrissent. Elles souhaitent notamment permettre aux prisonnier-e-s et à leurs proches, de pouvoir être entendu-es par-delà les miradors ou les parloirs et relayer leurs luttes et leurs revendications chaque fois que possible. Bref, de pouvoir créer une brèche à travers les murs pénitentiers, car " La prison reste un mur ".

Lire la suite : Une brèche dans les murs des prisons !

Quels discours politiques face à la prison ?

prison

out le monde semble d’accord pour dénoncer la surpopulation des prisons françaises et plus généralement les conditions de détention. Quelles visions politiques s’expriment sur les prisons ? Pour commencer, nous voulons insister sur différentes initiatives, militantes ou non, en rapport à la prison. Un débat organisé début mars à l’Institut d’Etudes Politiques sur " Les prisons du XXIè siècle, Abolir ou réformer ? " a permis d’y voir plus clair. P-V Tournier, universitaire reconnu sur la question pénitentiaire y discourait.

Lire la suite : Quels discours politiques face à la prison ?

LA PRISON, NECESSAIRE ?

On pourrait penser que les prisons sont indispensables, qu’elles existent depuis toujours, en tout point du globe, que la question de leur utilité ne se pose même pas... Mais comme La Brique n’est pas un journal comme les autres, il ose : « Les prisons, ça sert à quoi ? »

Précisions : la prison telle que nous la connaissons (en tant que système de traitement de la « délinquance ») est un système tout récent (XIXeme siècle). La « civilisation européenne » s’est donc longtemps dispensée d’un tel arsenal. D’autre part, la prison n’est pas une constante : la plupart des sociétés anciennes (non-capitalistes) n’en faisaient pas usage, non par choix, mais parce que leurs relations sociales s’organisaient différemment, pour le meilleur et pour le pire.

Lire la suite : LA PRISON, NECESSAIRE ?

La police en questions

Nous comptons développer dans La Brique une série d’enquêtes sur les armes du pouvoir, sur la police et les armées, notamment. Par son travail, Marie-Sophie Devresse pouvait nous apporter des éléments sur le terrain à étudier, car elle a en effet été amenée à rencontrer et à interroger des policiers. Interview de la sociologue (1)  :

Lire la suite : La police en questions

Hyper-Commissariat de Lille-Sud : Unis pour Mater les Pauvres

Dessin de GaëtanL’hiver lillois n’a pas eu lieu, il fait doux. L’été, lui, sera chaud. La construction du nouvel Hôtel de Police de Lille s’achèvera en septembre, entre les tours de Lille-Sud. Nouvelle mode en France, la capitale régionale se verrait dotée, à l’instar de Lyon, d’un seul super-commandement concentré de la police. Comment cette bonne idée est-elle venue aux mains de Martine Aubry, la maire de Lille ? Ne seraient son taux d’alcoolisme et son taux de chômage, qu’a donc Lille de si particulier pour obtenir de si pharaoniques budgets ? A quelle question sociale vient-on donner cette réponse urbanistique ? Enquête sur le futur centre de l’ordre public des Flandres.

Lire la suite : Hyper-Commissariat de Lille-Sud : Unis pour Mater les Pauvres

Page 5 sur 5

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...

  • Le mot des dessinateur.trices

    Thérèse (bis) a invité quelqu'un à la Brique et celui-ci n'avance pas vraiment masqué...

    Lire la suite...

  • Bêtises de la sucrerie de Cambrai

    Le 3ème groupe mondial sucrier, Tereos, s’enorgueillit depuis le début du confinement de produire des litres de gel hydro-alcoolique ; aux héros industriels, la patrie reconnaissante. Le communiqué de presse de l’entreprise en date du 23 avril 2020 s’ouvre ainsi : « Pour des causes restant encore à...

    Lire la suite...

  • Ça va vous faire tout drone...

    Les annonces de Macron sont parfois un peu en décalage avec les actes : après les commandes de gaz lacrymos plutôt que des masques à l'heure des premières secousses du virus en France, son ministère de l'Intérieur lance un appel d'offres le 12 avril pour 651 drones. L'homme qui sort les mots «...

    Lire la suite...

  • Angry Birds

    A Lille comme dans d’autres villes de France, La direction départementale de la sécurité publique use d’un drone équipé d’un haut parleur pour rapeller aux confiné.es qui s’aventurent dans la rue que l’ordre est toujours en place : "Police nationale, afin d’éviter la propagation du Covid-19, les...

    Lire la suite...

  • Cynisme d’Etat

    Le 30 mars, le Prefet de Seine-et-Marne annonce fiérement mobiliser les réfugié.es pourvoyant ainsi aux besoins saisonniers de main d’oeuvre agricole. Le 31 mars, la prefecture annonce qu’il s’agit de volontaires. Ces dernier.es seront rémunéré.es et travailleront dans les conditions sanitaires...

    Lire la suite...

  • Âme charitable

    Du grec ancien phílos, "ami" et de ánthrôpos, "genre humain", d’après le Larousse, le philanthrope est un ami du genre humain ou une personne qui cherche à améliorer le sort de ses semblables par des dons en argent, la fondation ou le soutien d’œuvres. Le Ministre, Maire de Tourcoing...

    Lire la suite...

  • Blanquer nous fait banquer : concours de circonstances !

    « Nous avons considéré que ces types de concours sont beaucoup trop importants pour les personnes concernées pour les reporte. »C’est ce que déclarait le matin du 15 mars le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer suite à l’annonce par Macron de la fermeture des écoles. Pour finalement,...

    Lire la suite...

  • « CHEEEEESE » ou ta gueule !

    Entre Violette Spillebout pour qui Lille est « exposée aux trafics de drogues et à une menace terroriste », et Marc-Philippe Daubresse qui propose l’installation de 500 caméras - équipées de technologies de reconnaissance faciale - c’est la surenchère sécuritaire. Martine Aubry s’y était opposée...

    Lire la suite...

  • Appel à temoignage

    Cet appel à témoignage est en relation avec l'article Baiser sans bébé : Toute une histoire Un enjeu de la contraception propre aux femmes, c’est d’abord de pouvoir faire l’amour sans devenir mère. Si le risque de « devenir parent » implique les deux personnes, les précautions à prendre par...

    Lire la suite...