N°44 - Été 2015 - Les dessous de la bière

labrique44Sommaire
* Mai 38, la "Vieille taupe"
* La chasse à la contestation est ouverte : Délits d'écrits. Le procès de la pub. Mangoustez-moi ça.
 
P2 - Édito - Peut-on boire et conduire... une révolution ? Lire l'article
 
P3 - Darmanin porte quoi ?
Gérald Darmanin, trente deux ans et député maire de Tourcoing, se voit déjà président de la République en 2027. Autoritaire, arriviste, anti-Rroms, il rappelle furieusement un ancien chef de l'état. Fervent adepte des médias, il est prêt à sortir n'importe quoi tant qu'on parle de lui. Lire l'article

P4 - Des Mineurs isolés placés à la rue
Ils viennent du Congo, de Guinée ou d'autres pays. Ils ont utilisé les même canaux d'arrivée que leurs aînés. Sauf que ces jeunes sont adolescents et débarquent seuls en France. Leur arrivée n'est que le début d'un long combat pour faire reconnaitre leur qualité de mineur, un statut nécessaire à l'obtention de l'assistance dont ils ont  droit et besoin. En attendant, à Lille, et pour beaucoup d'entre eux, c'est la rue et la précarité extrême. Lire l'article
 
P5 - Enquête L'envers de la bière

P6 - Les recettes industrielles du "premier brasseur français"
Le plus gros producteur de bières françaises présente bien : il produit quelques bonnes bouteilles, il a piqué une de ses deux usines à la multinationale Heineken, et l'autre porte le nom d'un personnage mythique du douaisis, Gayant. Débarrassé de son maquillage folklorique, André Pecqueur apparaît pourtant tel qu'il est : un industriel opportuniste qui sait surtout faire mousser... son compte en banque. Lire l'article

P7 - Les bars sous la pression des brasseurs
Derrière le zinc, il y a le barman. Mais qu'y a-t-il derrière le barman ? À Lille, la majorité des établissements s'approvisionne chez des distributeurs dont les pratiques s'avèrent aussi opaques que la Guiness. Coup de loupe sur le système méconnu qui décide de ce qui se boit dans les rades. Lire l'article

+ Devenez brasseur : une recette "IPA" ambrée claire
La fabrication de la bière est une des techniques les plus faciles et les moins coûteuses pour faire de l'alcool. Si on les compare à la distillation ou à la vinification, le brassage et la fermentation de bière sont presque un jeu d'enfants. Histoire de vous en convaincre, voici une recette pour 100 litres de bonne bière ambrée dite « IPA » (Indian Pale Ale), réalisable avec des moyens sommaires et qu'un groupe d'individu.e.s un peu motivé peut vite se procurer. Lire l'article

P8-9 - À Wazemmes, une gentrification conviviale
Qui dit bières dit bars. Et, à Lille, qui dit bars dit Wazemmes. L'occasion d'un éloge vibrant ? Pas vraiment. Autour de la choppe, c'est tout un monde qui se déploie, qui écorne sérieusement la carte postale du sympathique quartier populaire. Le temps d'une nuit, on a exploré quelques-unes des ambiguïtés de la fête à Wazemmes. Reportage. Lire l'article

P10-11 - Publi-reportage en dessins Lire l'article

P12-13 - À propos de l'invitation révolutionnaire du Comité invisible
Si la révolution apparaît chaque jour plus indispensable, elle semble toujours aussi improbable. Peut-être parce qu'à l'heure de la mondialisation et de la surveillance généralisée, le renversement du pouvoir ne peut plus se concevoir comme au siècle dernier. Un livre vivifiant publié en fin d'année dernière invite à remettre à plat nos pensées et nos organisations. À nos amis, signé par le Comité invisible, tente autant de décrypter le monde dans lequel nous nous débattons que de proposer le début d'un plan. On s'est senti.e.s suffisamment concerné.e.s par l'adresse pour donner notre avis.  Lire l'article

P14 - Wissant : paye ta digue

C'est toujours la même carte postale que les brochures de la région nous vendent, la baie de Wissant ensoleillée avec ses belles plages. Les futurs vacanciers apprécieront sûrement marcher sur sa nouvelle digue toujours en travaux. Mais l'envers de la carte est moins charmeur. Entre manque de concertation, collusion amicale et bétonnage du bord de mer : bienvenue dans le monde merveilleux du marketing territorial. Lire l'article

P15 - La mise en sommeil du Restau Soleil
Le Restau Soleil affiche porte close depuis six mois. Flics et mairie ont obtenu la fermeture d’un bar qu’ils avaient dans le collimateur depuis sa création et qui ne répondait pas à leur ambition de policer la vie nocturne. Les Lillois peuvent désormais dormir tranquille… Mais pour sortir, ils devront bientôt se contenter des « charmes » de Masséna Solférino. Lire l'article

P16-17 - Lille en Mai 68, ou l'impossible jonction entre étudiants et ouvriers
Si Mai 68 est resté dans les mémoires, c’est en partie parce que l’imagination créative du mouvement étudiant s'est combinée à la grève ouvrière. Cette jonction, perturbant le cours routinier de la vie politique et sociale, avait laissé penser que le temps venait enfin, sinon de la révolution, au moins de sa « répétition générale ». À Lille, cependant, le schéma fut différent. Éclairage à partir d’éléments tirés d’une recherche en cours sur les trajectoires militantes dans les « années 68 ». Lire l'article   + Article de Guy Cianca "La vielle Taupe"

P18-19 - La chasse est ouverte
En l'espace d'une semaine, trois procès se sont tenus au Tribunal de Lille. Une manière de mettre au pas les personnes qui revendiquent le transport gratuit, la suppression de la pub dans la rue ou l'occupation de logements vides.
Délits d'écrits
Depuis 2009, la mutuelle des fraudeurs milite pour le droit aux transports en commun gratuit, notamment en remboursant les amendes. Mais  Transpole ne veut surtout pas que cela se sache.
Le procès de la pub
Deux membres du collectif des Déboulonneurs sont poursuivis pour dégradation sur panneaux publicitaires et refus de prélèvement ADN. Mais c'est un tout autre procès qui s'est tenu : celui de la pub, du fichage génétique et, encore plus surprenant, celui du juge.
Mangoustez-moi çà
Pendant deux mois et demi, le squat de La Mangouste était un espace politique donnant directement sur le boulevard Louis XIV, à moins d'une centaine de mètres du Conseil Régional. Un lieu habité et ouvert. Lire l'article

P20 - BD "Candy Crush" de Florent Grouazel Lire l'article

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...

  • Le mot des dessinateur.trices

    Thérèse (bis) a invité quelqu'un à la Brique et celui-ci n'avance pas vraiment masqué...

    Lire la suite...

  • Bêtises de la sucrerie de Cambrai

    Le 3ème groupe mondial sucrier, Tereos, s’enorgueillit depuis le début du confinement de produire des litres de gel hydro-alcoolique ; aux héros industriels, la patrie reconnaissante. Le communiqué de presse de l’entreprise en date du 23 avril 2020 s’ouvre ainsi : « Pour des causes restant encore à...

    Lire la suite...

  • Ça va vous faire tout drone...

    Les annonces de Macron sont parfois un peu en décalage avec les actes : après les commandes de gaz lacrymos plutôt que des masques à l'heure des premières secousses du virus en France, son ministère de l'Intérieur lance un appel d'offres le 12 avril pour 651 drones. L'homme qui sort les mots «...

    Lire la suite...

  • Angry Birds

    A Lille comme dans d’autres villes de France, La direction départementale de la sécurité publique use d’un drone équipé d’un haut parleur pour rapeller aux confiné.es qui s’aventurent dans la rue que l’ordre est toujours en place : "Police nationale, afin d’éviter la propagation du Covid-19, les...

    Lire la suite...

  • Cynisme d’Etat

    Le 30 mars, le Prefet de Seine-et-Marne annonce fiérement mobiliser les réfugié.es pourvoyant ainsi aux besoins saisonniers de main d’oeuvre agricole. Le 31 mars, la prefecture annonce qu’il s’agit de volontaires. Ces dernier.es seront rémunéré.es et travailleront dans les conditions sanitaires...

    Lire la suite...

  • Âme charitable

    Du grec ancien phílos, "ami" et de ánthrôpos, "genre humain", d’après le Larousse, le philanthrope est un ami du genre humain ou une personne qui cherche à améliorer le sort de ses semblables par des dons en argent, la fondation ou le soutien d’œuvres. Le Ministre, Maire de Tourcoing...

    Lire la suite...

  • Blanquer nous fait banquer : concours de circonstances !

    « Nous avons considéré que ces types de concours sont beaucoup trop importants pour les personnes concernées pour les reporte. »C’est ce que déclarait le matin du 15 mars le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer suite à l’annonce par Macron de la fermeture des écoles. Pour finalement,...

    Lire la suite...

  • « CHEEEEESE » ou ta gueule !

    Entre Violette Spillebout pour qui Lille est « exposée aux trafics de drogues et à une menace terroriste », et Marc-Philippe Daubresse qui propose l’installation de 500 caméras - équipées de technologies de reconnaissance faciale - c’est la surenchère sécuritaire. Martine Aubry s’y était opposée...

    Lire la suite...

  • Appel à temoignage

    Cet appel à témoignage est en relation avec l'article Baiser sans bébé : Toute une histoire Un enjeu de la contraception propre aux femmes, c’est d’abord de pouvoir faire l’amour sans devenir mère. Si le risque de « devenir parent » implique les deux personnes, les précautions à prendre par...

    Lire la suite...