Samedi 7 avril : Passage à la cour d’appel de Douai pour les camarades sans papiers

csp10h30 : le tribunal est en vue. Au moins cinq ou six policiers sont postés au portique de sécurité. Tout est passé au peigne fin... La queue s’allonge, on poireaute, on n’ose pas trop souffler ni montrer son impatience, trop content-es de rentrer plus facilement ici qu’à Lille...

Lire la suite : Samedi 7 avril : Passage à la cour d’appel de Douai pour les camarades sans papiers

Jeudi 5 avril : "Les six du CSP" devant le Tribunal de Grande Instance

cspJeudi 5 avril, les six militants du Comités des Sans Papiers (CSP59) placés en rétention depuis le 30 mars passait devant la juge des libertés au Tribunal de Grande Instance de Lille. La juge devait statuer sur la régularité de leur arrestation dans le cadre de l’occupation des locaux de l’UMP.

Lire la suite : Jeudi 5 avril : "Les six du CSP" devant le Tribunal de Grande Instance

Mercredi 4 avril : Une matinée en France, La lutte du CSP59 se poursuit devant le tribunal administratif

manifCe mercredi 4 avril à 9h étaient convoqués au tribunal administratif de Lille deux camarades du Comité des Sans-Papiers (CSP) détenus au centre de rétention de Lesquin (CRA) depuis l’occupation du local de l’UMP vendredi 30 mars. Le but de cette convocation étant de valider ou non la décision du préfet quant à leur placement en CRA. La Brique était dedans... et dehors. Récit.

Lire la suite : Mercredi 4 avril : Une matinée en France, La lutte du CSP59 se poursuit devant le tribunal...

Vendredi 30 mars : « La guérilla pacifique » ne fait que commencer

sans papiersVendredi 30 mars à 14h. Une soixantaine de personnes du Comité des Sans-Papiers 59 investissent paisiblement les locaux lillois de l’UMP, rue Solférino. Elles demandent à ce qu’une délégation puisse être reçue par le préfet. La réponse sera claire : sept arrestations sous les matraques, les injures et les gaz.

Lire la suite : Vendredi 30 mars : « La guérilla pacifique » ne fait que commencer

Une semaine de lutte aux côtés du CSP59

Vendredi 30 mars, les militant-es du Comité des Sans Papiers (CSP59) envahissaient la permanence du l’UMP, rue Solférino à Lille. Appelée prestement, la flicaille amène alors avec elle les tristes sirs de la Police aux Frontières (PAF). A l’issue de la journée, six militants du CSP sont placés au Centre de rétention de Lesquin. Retour sur une semaine de lutte pour leur libération.

A Lille Grand Palais, le racisme respectable se donne en spectacle

Ces derniers jours, les déclarations gouvernementales se multiplient pour gommer l’image droitière du candidat Sarkozy. Intriguée par cette nouvelle orientation et à l’occasion de la venue de Sarko à Lille le 23 février, La Brique a enfourché sa motocrotte et s’en est allée ramasser l’avis des militants.

Lire la suite : A Lille Grand Palais, le racisme respectable se donne en spectacle

L’hybride menacé de fermeture

hybrideMi-janvier l’annonce résonne comme un coup de tonnerre : le cinéma tranquillou rue Gosselet, avec ses canapés et la Duvel à la pression, risque la fermeture. Sur son site internet, appel à dons et pétition pour le sauver. Suite à des « plaintes de voisinage », le lieu a été contrôlé à la fois pour son insonorisation et pour les normes de sécurité défaillantes.

Lire la suite : L’hybride menacé de fermeture

Comme tant d’autres

etat policierTarik est journaliste-caricaturiste. Il exerce en Algérie pendant plusieurs années, dans des journaux d’opposition et également dans des journaux officiels « parce qu’il faut bien manger ». Embauché en 2001 à El Djoumhouria, ses déboires commencent.

Lire la suite : Comme tant d’autres

Interview - « Entartons, entartons, "

JPEG - 408.7 ko

Noël Godin défraye maintenant la chronique belgo-internationale depuis quatre décennies, à coups de violentes, joviales et vengeresses tartes à la crème. Tour à tour entartiste, terroriste pâtissier, essayiste, ciné-maniaque acteur, réalisateur et archiviste de talent, au passage anarchiste rigolo, ses cibles les plus célèbres ne furent rien de moins que les souriants Bill Gates, BHL ou Sarkozy. Attablée à l’Univers, La Brique s’est tapé une délicieuse tranche du glouton bavard. Extraits d’une heure de discussion, du comptoir informel à l’interview professionnelle, parsemée de nos claquages de barre...

Lire la suite : Interview - « Entartons, entartons, "

Page 6 sur 6

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • L'US Café de Steenwerck

    Derrière ce nom qui sent le far-west se cache un bar éphémère installé sur un terrain au bord de l’A25. Des sièges et tables en palettes, un bar plein-air, des toilettes sèches : à mi-chemin entre le tiers-lieux et la ZAD, l’US Café apparaît depuis 2 ans pendant la période estivale grâce à un...

    Lire la suite...

  • Cargill : fleuron de l'industrie française ?

    Cargill, premier producteur agro-alimentaire mondial a une usine d’amidon à Haubourdin. Pour rappel, en automne 2019, la direction annonce une importante vague de licenciement (ou Plan de sauvegarde de l’emploi, PSE), au moins 180 emplois sur 330 sont concernés. Dès janvier, les ouvrier.es se...

    Lire la suite...

  • Haubourdin : l'industrie au nez des salarié.es

    La production de l'usine a déjà été arrêtée une dizaine de jours depuis l'annonce du PSE.   Deuxième mois de mobilisation pour les salarié.es de Cargill Haubourdin (lire La Briquette « La France en feu, les réformes au milieu », janvier 2020). Pour rappel, le numéro 1 mondial de l'agro-alimentaire...

    Lire la suite...

  • Bruits ou tapages injurieux, la répression continue

    Suite à des manifestations en février et avril 2018, près de 10 personnes ont reçu une ou plusieurs amendes à leur domicile pour motif de « bruit ou tapage injurieux perturbant la tranquillité d’autrui ». Sans qu’ait eu lieu ni contrôle ni notification les jours concernés : du racket légal....

    Lire la suite...

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...