L'US Café de Steenwerck

Derrière ce nom qui sent le far-west se cache un bar éphémère installé sur un terrain au bord de l’A25. Des sièges et tables en palettes, un bar plein-air, des toilettes sèches : à mi-chemin entre le tiers-lieux et la ZAD, l’US Café apparaît depuis 2 ans pendant la période estivale grâce à un petit groupe de jeunes bénévoles, une bande de potes qui viennent du coin et qui se retrouvent ici l’été. Soirées à thème, concerts, et vente de bières, boissons, et sandwichs à prix libre. Rentable ? Une bénévole nous répond : « L’année passée, on s’était dit que ça avait bien marché. Cette année ça a encore mieux marché. Le prix libre fonctionne. » Au départ, les habitant.es du coin étaient « en panique » lorsqu’il fallait sortir « librement » son argent. Au final, ils s’habituent. Promouvoir la culture et les produits locaux ainsi que la solidarité et l’économie alternative est dans les clous de l’US Café depuis sa naissance : « en abordant de front la question des réfugié.es ou les problématiques écolos dans un tel village, on touche aussi des steenwerckois qui ne sont pas habitués de tels lieux ». Et un autre d’ajouter : « On plante des petites graines grâce à l’éthique du lieu, tout en étant très radical sur certains points. »

L'US Café, Steenwerck (59)

Ce fonctionnement utopiste repose quand même sur du bénévolat. Personne n’est payé dans cette aventure. Le lieu n’ayant pas de modèle économique normal, les artistes sont payé.es plutôt en don qu’en cachet. Cette année, le lieu a eu tellement de propositions (étant ouvert tous les soirs pendant l’été) qu’il a dû en refuser. « Quand les habitant.es ont demandé d’utiliser le lieu pour faire une assemblée contre l’agrandissement de la ferme-usine de poulets, on venait de terminer la saison, c’était très naturel de le prêter. »

Mais alors, pourquoi ce nom très mainstream ? L’Union sportive (US) Canettes est une équipe initialement créée pour un tournoi de foot du village. Quelques années plus tard, ça devient une association qui organise des cours gratuits, des ciné-débats, et des tournois de futsal. Puis ce bar alternatif a pris un nom qui y fait référence. Rien à voir avec les États-Unis, donc.

 

Pour l'été 2021, l'US Café ouvre le samedi 3 juillet à partir de 17h, puis de chaque vendredi au dimanche, au bout de la rue de l'impasse Notre-Dame des Victoires à Steenwerck. Aussi, il s'invitera à la Médiathèque de La Croix-du-Bac tous les mercredis, de 15h à 21h. La programmation est à retrouver sur leur site uscanettes.com.

Lire aussi : notre article sur la ferme-usine de poulets de batterie située à quelques km de l'US Café (à vol d'oiseau...).

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves industrielles

    Tropicalia, un projet Berck Berck ! Dans le genre projet inutile, la serre gigantesque de Tropicalia se pose là. À deux pas de la station balnéaire et hospitalière de Berck sur la Côte d’Opale dans le Pas-de-Calais, le projet de la plus grande serre tropicale du monde est prévu sur les communes de...

    Lire la suite...

  • Le bruit et l'odeur de l'industrie

    L'été 2020 avec La Brique, on a fait un tour de la région pour observer ceux qu’on assimilait au monde d’avant : les ouvrier.es ! On ne finit pas de les enterrer et pourtant ils existent. Baladez-vous le long de L’Aa, la Lys, la Deûle, la Scarpe, l’Escaut (dans cet ordre-là), pour faire un grand tour...

    Lire la suite...

  • L'US Café de Steenwerck

    Derrière ce nom qui sent le far-west se cache un bar éphémère installé sur un terrain au bord de l’A25. Des sièges et tables en palettes, un bar plein-air, des toilettes sèches : à mi-chemin entre le tiers-lieux et la ZAD, l’US Café apparaît depuis 2 ans pendant la période estivale grâce à un...

    Lire la suite...

  • Cargill : fleuron de l'industrie française ?

    Cargill, premier producteur agro-alimentaire mondial a une usine d’amidon à Haubourdin. Pour rappel, en automne 2019, la direction annonce une importante vague de licenciement (ou Plan de sauvegarde de l’emploi, PSE), au moins 180 emplois sur 330 sont concernés. Dès janvier, les ouvrier.es se...

    Lire la suite...

  • Haubourdin : l'industrie au nez des salarié.es

    La production de l'usine a déjà été arrêtée une dizaine de jours depuis l'annonce du PSE.   Deuxième mois de mobilisation pour les salarié.es de Cargill Haubourdin (lire La Briquette « La France en feu, les réformes au milieu », janvier 2020). Pour rappel, le numéro 1 mondial de l'agro-alimentaire...

    Lire la suite...