VOUS N'UTILISEZ PAS VOTRE TELEPHONE ? VOUS SEREZ CONDAMNE.E !

crèpes veganTu rêves d’organiser une crêpe party avec un super spectacle pyrotechnique mais t’as peur que tout le monde sache que c’est toi qui as organisé ce super événement ? Heureusement t’as les bons réflexes et tu penses à éteindre ton portable avant d’aller à la soirée pour qu’on ne sache pas que tu traînes dans le coin.

Mais tou.tes tes potes et toi faites la même chose, puis vous les rallumez tou.tes en même temps une fois rentré.es de soirée. Sauf que lorsque les flics demandent aux opérateurs de téléphonie vos relevés, ils se rendent compte de la concordance des faits. C’était pourtant une soirée pyrotechnie parfaite, dommage.

C’est ce qui est arrivé aux quatre activistes antispécistes condamné.es pour dégradations et incendies lors de leur procès du 12 mars 2019. Iels avaient tou.tes éteint leur portable au même moment dans la même zone pour les rallumer en même temps et au même endroit quelques heures plus tard.

Pendant ce temps-là une attaque a eu lieu contre un magasin spéciste. Pour les flics, comme pour la juge au moment du procès, la coïncidence est suffisante pour utiliser cet élément à charge pendant l’enquête.

crèpes vegan

Elle les accuse de s’être donné.es un point de rendez-vous etd’avoir éteint leur portable avant d’aller attaquer le commerce, puis d’avoir rallumé leur portable une fois de retour au point de rendez-vous.

Face à l’évolution de nos pratiques, l’État s’adapte aussi et utilise de nouveaux éléments pour inculper et réprimer les militant.es. Ces dernières années, le fait donc d’éteindre son portable a été utilisé à charge dans plusieurs procès. Le site Attaque1 a publié un article,

« Jamais éteindre son téléphone : une nouvelle approche à la culture de la sécurité », qui revient sur les risques de l’utilisation du téléphone portable et sur les techniques utilisées par les flics.

L’article avance aussi des pistes pour s’en protéger. Il propose notamment de repérer nos habitudes.

Par exemple, si on se couche tout le temps à la même heure pour se lever à la même heure, il faut faire en sorte que son portable soit chez soi et inactif pendant cette période. De cette façon, notre portable a le même comportement, qu’on réalise une crête party … ou non.

Face à l’évolution de la répression, à nous de continuer à partager nos réflexions pour faire évoluer nos pratiques et se défendre collectivement !

Tintin

 

1. Attaque est un site internet recensant les « chroniques de la guerre sociale en France ». On y trouve de nombreusex articles concernant les actions directes ayant lieu en France et dans d'autres pays.
attaque.noblogs.org

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves industrielles

    Tropicalia, un projet Berck Berck ! Dans le genre projet inutile, la serre gigantesque de Tropicalia se pose là. À deux pas de la station balnéaire et hospitalière de Berck sur la Côte d’Opale dans le Pas-de-Calais, le projet de la plus grande serre tropicale du monde est prévu sur les communes de...

    Lire la suite...

  • Le bruit et l'odeur de l'industrie

    L'été 2020 avec La Brique, on a fait un tour de la région pour observer ceux qu’on assimilait au monde d’avant : les ouvrier.es ! On ne finit pas de les enterrer et pourtant ils existent. Baladez-vous le long de L’Aa, la Lys, la Deûle, la Scarpe, l’Escaut (dans cet ordre-là), pour faire un grand tour...

    Lire la suite...

  • L'US Café de Steenwerck

    Derrière ce nom qui sent le far-west se cache un bar éphémère installé sur un terrain au bord de l’A25. Des sièges et tables en palettes, un bar plein-air, des toilettes sèches : à mi-chemin entre le tiers-lieux et la ZAD, l’US Café apparaît depuis 2 ans pendant la période estivale grâce à un...

    Lire la suite...

  • Cargill : fleuron de l'industrie française ?

    Cargill, premier producteur agro-alimentaire mondial a une usine d’amidon à Haubourdin. Pour rappel, en automne 2019, la direction annonce une importante vague de licenciement (ou Plan de sauvegarde de l’emploi, PSE), au moins 180 emplois sur 330 sont concernés. Dès janvier, les ouvrier.es se...

    Lire la suite...

  • Haubourdin : l'industrie au nez des salarié.es

    La production de l'usine a déjà été arrêtée une dizaine de jours depuis l'annonce du PSE.   Deuxième mois de mobilisation pour les salarié.es de Cargill Haubourdin (lire La Briquette « La France en feu, les réformes au milieu », janvier 2020). Pour rappel, le numéro 1 mondial de l'agro-alimentaire...

    Lire la suite...