Rhommes

poleka rhomes1

poleka rhomes

j'habite aux abords de vos fleuves
le long des gares sur des terrains vagues
nos familles y installent des villages
de caravanes bâchées de taules lasses
j'erre dans vos villes pour chercher
ce qui remplira des assiettes ébréchées
chasser le cuivre, vendre la ferraille
récup' en tout genre, revente au détail

je connais vos déchets vos poubelles
tous vos marchés toutes vos rues belles
je vis dans vos vêtements de vos restes
je mendie vos pièces et vos miettes
partout des ombres nous appellent
voleurs – mafieux – proxénètes – criminels
qu'on soit bulgare, slave ou roumain
c'est la même sous-culture qu'on dépeint
le soir nous retrouvons nos bidonvilles
nos feux dressent sous vos fenêtres
les fumées d'une métropole aux abois
l'indifférence cendre nos nuits de froid

nos sirènes n'ignorent pas les vôtres
asservis à votre misère et votre anathème
si nos rêves s’épellent comme les vôtres
notre histoire est le reflet de votre haine
les valses marinent de Cauche à droite
distillent des pensées d'un âge de terre plate
indiens, khmers, kurdes, arméniens
tutsi, juifs, roms - et puis encore combien ?
quand un fusil narguera ma poitrine
envolera ma vie pour quelques vivres
verrez-vous surgir du sang versé
la gémellité de nos misères fratricides ?
W.R

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Bruits ou tapages injurieux, la répression continue

    Suite à des manifestations en février et avril 2018, près de 10 personnes ont reçu une ou plusieurs amendes à leur domicile pour motif de « bruit ou tapage injurieux perturbant la tranquillité d’autrui ». Sans qu’ait eu lieu ni contrôle ni notification les jours concernés : du racket légal....

    Lire la suite...

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...

  • Le mot des dessinateur.trices

    Thérèse (bis) a invité quelqu'un à la Brique et celui-ci n'avance pas vraiment masqué...

    Lire la suite...

  • Bêtises de la sucrerie de Cambrai

    Le 3ème groupe mondial sucrier, Tereos, s’enorgueillit depuis le début du confinement de produire des litres de gel hydro-alcoolique ; aux héros industriels, la patrie reconnaissante. Le communiqué de presse de l’entreprise en date du 23 avril 2020 s’ouvre ainsi : « Pour des causes restant encore à...

    Lire la suite...

  • Ça va vous faire tout drone...

    Les annonces de Macron sont parfois un peu en décalage avec les actes : après les commandes de gaz lacrymos plutôt que des masques à l'heure des premières secousses du virus en France, son ministère de l'Intérieur lance un appel d'offres le 12 avril pour 651 drones. L'homme qui sort les mots «...

    Lire la suite...