La Brique nouvelle formule : de l’encre noire sur les municipales

editoOn a fait le bilan, calmement. Plusieurs personnes du journal nous ont quittés, d’autres sont arrivées. On s’est aussi dit qu’on voulait changer quelque chose, rompre avec la routine à laquelle nous astreint l’exercice journalistique. Trouver un nouveau rythme, bouger notre manière d’aborder l’actualité régionale, revoir sa présentation – bref, offrir un nouveau plumage à ce canard. C’est que même « libre », la presse n’est jamais à l’abri du ronron et de l’enlisement.

Lire la suite : La Brique nouvelle formule : de l’encre noire sur les municipales

Edito N°36 - Ici comme au sommet de l’État

L’assassinat de Clément Méric secoue la République. Sortant de leur torpeur, ses représentants promettent soudain de « tailler en pièces » les groupuscules d’extrême droite (Ayrault). Mais qu’est-ce que ça changera ? Clément n’est pas la seule, ni la première, ni la dernière victime.

Là, près de chez vous, quelques exemples : le 6 juillet 2009, deux militant-es antifascistes sont agressés à Lille ; le 21 juin 2011 et le 30 novembre 2012, le Resto Soleil est attaqué par un groupe de fachos proches de la Maison flamande ; le 17 avril dernier, quatre boneheads prennent d’assaut un bar gay du Vieux-Lille ; le 4 juin à la gare Lille-Flandres, deux femmes, parce qu’homosexuelles, sont insultées et frappées – pour l’une, c’est 90 jours d’incapacité totale de travail ; le 7 juin dans la nuit, des cocktails Molotov sont jetés sur des familles roms à Hellemmes.

Litanie de violences contre les musulmans, les Roms, les homos. Des violences faites par des « groupuscules », mais dont les idées n’ont rien de groupusculaire. On les retrouve dans les têtes de celles et ceux qui, précisément, se déclarent « républicains ». Dans la région aussi, des Christian Vanneste – ancien député, connu pour ses tirades homophobes, regrettant les « trop faibles » expulsions de réfugié-es politiques –, des Dominique Bur – actuel préfet, véritable bras armé du ministère Guéant/Valls, n’ayant pas sourcillé pendant les 70 jours de grève de la faim des sans-papiers –, des Danielle Cattelin – élue municipale, violemment hostile aux Roms, qui a voulu couler l’Atelier Populaire d’Urbanisme du Vieux Lille –, de tels individus, ici comme au sommet de l’État, ont donné de la voix à toute une idéologie. Une idéologie à dissoudre.

Edito N°32 - Coloniser Tortuer Expulser

numero32

Au-delà du mépris

Ce 16 mars 2012, le communiqué du ministère tombe, odieux : «  À l’occasion du 50e anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, l’État n’organisera aucune commémoration nationale […] Le 19 mars [...] marque l’amorce d’un drame pour les rapatriés, contraints au déracinement, et le début d’une tragédie pour les Harkis, massacrés dans les semaines qui suivirent ».

Lire la suite : Edito N°32 - Coloniser Tortuer Expulser

Pour 3000 dollars de plus

soutienLa Brique publie aujourd’hui un appel à souscription, forcée de constater que les dernières soirées de soutien ne lui ont pas permis de rentrer dans ses frais. Concrètement, notre vilain petit canard a besoin de 3000 euros pour poursuivre ses activités.

La Brique, c’est de la bonne. Tous les deux mois, pour deux euros, vous avez 65 grammes de critique sociale bien servie, emballée dans seize pages noir et blanc, garanties sans OGM ni Bisphénol A. Livrée à domicile, directement du producteur au consommateur. Alors ce serait dommage de s’en priver. Aujourd’hui, le canard a (vraiment – vraiment) besoin de thunes pour continuer à dealer ses enquêtes cultivées localement par une dizaine d’artisans-journalistes. Concrètement, 3000 euros ça représente l’impression de deux numéros.

Lire la suite : Pour 3000 dollars de plus

Edito N°28 - Le Louvre Lens Terrain Miné !

Pnumero28 1our quoi nous prend-on ?

Vous n’avez pas pu rater la campagne d’auto-promotion presque soviétique de la mairie de Lille et de son bilan mi-mandat. 125 000 magazines en quadrichromie et papier recyclé, un site internet, des shows municipaux dans chaque quartier, et des centaines de placards publicitaires sont venus combler notre temps de cerveau disponible à l’aide de ce message : « Nous l’avions dit, nous l’avons fait. Continuons ! » Face à ce martèlement, plutôt que de relever point par point chaque éventuel petit mensonge, demandons-nous de quoi cette machinerie marketing est le nom.

Lire la suite : Edito N°28 - Le Louvre Lens Terrain Miné !

Edito N°26 - Moins de flic, plus de Hip hop

numero26 1A qui le tour ?

Ça n’en finit pas, et c’est tant mieux. Jour après jour, le Maghreb et le Moyen-Orient s’enflamment davantage. À coups de pieds au cul, les Tunisiens ont viré Ben Ali. Plusieurs semaines d’occupation de la rue, de manifestations de masse et d’affrontements violents ont été nécessaires. Après trois semaines de siège de la capitale, le peuple Égyptien vire Moubarak.

Lire la suite : Edito N°26 - Moins de flic, plus de Hip hop

Edito N°25- L'industrie, c'est la vie !

numero25Douce apocalypse

En cette fin d’année 2010, La Brique a plongé dans les caniveaux et dépotoirs de la grande industrie. Celle de l’énergie, indispensable pour se chauffer, vivre la nuit, se connecter à des réseaux sociaux, s’oublier des heures au téléphone et user de tous ces gadgets qui parviennent péniblement à nous faire oublier que nous n’en avons pas besoin. Celle de l’électricité devant justifier le pillage de pays qui n’ont même pas l’éclairage et qui déverse des flots d’immondices toxiques pour satisfaire des « besoins » imposés en millions de « mégawatts ».

Lire la suite : Edito N°25- L'industrie, c'est la vie !

Edito N° 24 - Le casse du siècle

numero24La Brique n’est pas...

Entre deux circulaires sur les roms, les expulsions de sans pap’, le massacre de nos conquêtes sociales, la répression des lycéens, il était temps qu’elle arrive cette Brique ! C’est vrai qu’on a « un peu » trainé mais rassurez – ou désolez-vous, on débarque en pleine forme. Et on espère encore tout péter cette année, malgré nos déboires de trésorerie. Déboires ne voulant pas dire qu’on s’acharne à picoler chaque abonnement.

Lire la suite : Edito N° 24 - Le casse du siècle

Edito N°23 - Travail, performance, dépression

numero23À l’arrache, comme chaque fois. Le bouclage du numéro se fait dans un bordel qu’on s’efforce de maintenir « joyeux ». Textes et images éparpillés, à terminer, à retoucher, à débattre. Le foutoir habituel... Où est le numéro de Max ? Et la une, on a perdu le dessin !? C’est quoi ce café décaféiné ? Où en est Alice sur son crobar ? Et la mère à Manu, elle peut relire les textes ? Qui fait les pâtes ? Et merde, on a zappé l’édito ! Voici qu’on se met à écrire ces quelques lignes...

Lire la suite : Edito N°23 - Travail, performance, dépression

Faire tomber la vitrine

numero22Premier mai 1851. Londres célèbre l’inauguration de la première exposition universelle. L’Angleterre est alors la puissance industrielle et commerciale par excellence, et cette exposition l’occasion de le révéler au reste du monde. C’est «  le jour le plus grand de notre histoire », écrit la reine Victoria à son oncle. Dans la ville, 6000 flics et l’armée sont prêts à intervenir. Au cas où l’« underworld » s’immiscerait dans la fête.

Lire la suite : Faire tomber la vitrine

Edito N°21 - Un "socialiste" ca trompe énormément

numero21Brûler les agendas

Sans doute aurez-vous remarqué comme une « couille » dans le calendrier de La Brique. Comme son absence – pesante, il est vrai – pendant le mois de février. Eh bien sachez – nous pouvons l’avouer à présent – que nous avons ouvertement « séché ». On assume, de la même façon que nous avons assumé par le passé l’école buissonnière, les retards à répétition au boulot et, en définitive, les congés ILLIMITÉS.

Lire la suite : Edito N°21 - Un "socialiste" ca trompe énormément

Page 2 sur 3

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...

  • La Brique sur les ondes

    La Brique, notre journal sans peur, sans reproche, sans publicité, sans subventions, sans concession était sur les ondes de Radio Campus Lille le 23 décembre 2017. Interview depuis un des petits salons du Casinos Barrière, on fait le point sur le numéro 52. Pour écouter l'émission, c'est par ici...

    Lire la suite...