À corde et à cri

daddyIl aura fallu 7 années avant que s’ouvre le procès des entreprises responsables de la mort de Vincent Dequin et Arthur Bertelli. Tous deux cordistes, tous deux victimes de leur travail, engloutis au fond d’un silo à sucre. Le 11 janvier 2019, les deux sociétés mises en cause dans le drame ont comparu devant le tribunal correctionnel de Reims. Elles ont été reconnues coupables d’homicides involontaires et de manquements aux obligations de sécurité. Pour les Cordistes, constitué.es en collectif, c’est le début d’une reconnaissance de la dangerosité de leur métier.

 

Lire la suite : À corde et à cri

Lille, capitale de la ségrégation

segregation1Un record. Avec 44% d’élèves scolarisé.es dans l’enseignement privé, de la maternelle à l’université, la métropole lilloise détient rien moins que le record de France en la matière, doublant la moyenne nationale qui s’élève à 22%. Dans des communes, comme Beaucamps-Ligny et Bondues, plus de 85% des élèves étudient dans des écoles privées. Des établissements privés à Roubaix, Tourcoing, Marcq, scolarisent plus de 2000 élèves qui se massent à l’abri des classes populaires. Comment expliquer ce phénomène ? Levons le voile, chiffres à l’appui, sur la réalité de cette ségrégation scolaire, particulièrement vivace dans la métropole.

Lire la suite : Lille, capitale de la ségrégation

Revivre Lip pour armer le combat social

Dessin scop LIP v1Guillaume Gourgues est maître de conférences en science politique à Lyon 2. Ses travaux portent sur les conflits du travail et les politiques macro-économiques. Il revient pour La Brique sur son dernier ouvrage « Pourquoi ont-ils tué Lip ? » co-écrit avec Claude Neuschwander (Éditions Raisons d’Agir) qui retrace la mobilisation des ouvriers de l'entreprise d'horlogerie Lip de Besançon en 1973 et l’affrontement politique qu’elle a provoqué.

Lire la suite : Revivre Lip pour armer le combat social

Le social dégradé... mais le social déchaîné

Social LecerfLe secteur de l'action sociale, à force d'être méprisé et de se faire matraquer, a fini par se soulever. Les graves défaillances de la protection de l'enfance sont à l'origine de la colère des salarié.es. Grèves, actions, manifestations et une journée nationale de mobilisations dont Lille a été l'épicentre. Cette contestation inédite par son ampleur et par ses soutiens ne demande qu'à continuer de s'étendre.

Lire la suite : Le social dégradé... mais le social déchaîné

L'exploitation c'est chic !

Pénicaud au tél avec les MulliezHappychic est une entreprise de mode française qui appartient à la famille Mulliez et ne fait pas dans la dentelle : elle fait dans « le look qui vous ressemble ». Elle englobe les trois marques Jules, Brice ou Bizzbee. Neuf ans après sa création, l'heure de la rationalisation massive a sonné pour cette multinationale de la fripe.

Lire la suite : L'exploitation c'est chic !

Les impôts pris d'assaut

À Lille, les salarié.es de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) sont en grève depuis avril. Ces dernièr.es protestent contre le fameux projet de réforme des services publics Cap 2022 lancé le 13 octobre 2017 par le gouvernement. Le volet concernant la gestion des impôts prévoit en effet la suppression de 20 000 postes de fonctionnaires dans le Nord – 120 000 à l’échelle nationale – le remplacement partiel des fonctionnaires par des salarié.es contractuel.les et renforce drastiquement la dématérialisation de la majorité des démarches administratives.

Lire la suite : Les impôts pris d'assaut

Fac : désorientation, occupation, répression

Luttes etudiantes 1 illuDepuis le mois de novembre, ça bouillonne dans les facs. Les occupations, blocages ponctuels, se multiplient. Des mouvements plus durables de grève prennent forme contre la loi « orientation et la réussite des étudiants » (O.R.E.). Celle-ci, sous couvert de répondre à un manque de moyens, prescrit une sélection sociale inédite à l’entrée des établissements de l’enseignement supérieur.

Lire la suite : Fac : désorientation, occupation, répression

Ces médias qui « nous prennent en otages »

Interview Balbastre illuGilles Balbastre est journaliste. Après avoir travaillé pour France 2 et M6, il se dirige vers la critique des médias, collaborant notamment avec Acrimed et Le Monde Diplomatique. Il est connu pour avoir réalisé, avec Yannick Kergoat, le film « Les Nouveaux Chiens de garde » (2012) et plus récemment, en 2015, « Vérités et mensonges sur la SNCF ». Alors que les médias dominants poursuivent leur combat contre le service public, Gilles Balbastre nous parle du traitement médiatique des luttes.

Lire la suite : Ces médias qui « nous prennent en otages »

Ça craque de partout

Actu des luttes 1 illuMacron nous la fait à l'envers depuis son élection. Comme tous ceux qui ont été aux manettes ces dernières décennies. Et tout le monde y passe : étudiant.es, exilé.es, salarié.es, ouvrier.es, cheminot.es, soignant.es, retraité.es, sans-travail, etc. En multipliant les attaques, le meilleur représentant du MEDEF nous donne l'occasion de converger. Rejoignez les personnes en lutte dans les assemblées générales, les manifs, les piquets de grève et autres actions ! Voici un petit tour d'horizon (non exhaustif) des raisons du courroux et des mobilisé.es en lutte !

Lire la suite : Ça craque de partout

Brèves - Luuuuuttes

educsLes éducs' dans la rue

Des associations de prévention spécialisée de la métropole (Itinéraires, FCP, Avenir et Loisir, Rencontre et loisir) se battent pour ne pas disparaitre. Le département doit faire des économies et choisit de taper sur les éducs de rue, seule main tendue et dernier recours pour des milliers de gamin.es et de jeunes adultes en détresse.

Rassemblements, manifs', conférence de presse, la détermination est présente mais les deux plus petites assos' risquent de disparaître et avec elle 15 salarié.es dont 8 éducateurs.trices. En cause, des financements en baisse de 13% depuis 2015, et une nouvelle baisse annoncée de 15% d'ici 2020. Décision finale du Conseil départemental le 18 juin.

Lire la suite : Brèves - Luuuuuttes

La grève générale arrive - Les mobilisations dans la métropole de Lille

received 10156436286489586

Alors que le gouvernement Macron s'attaque à tous les secteurs, les uns après les autres, qu'il remet en cause les services publics, les transports ferroviaires, les services postaux, l'énergie, l'université, le lycée, la fonction publique territoriale et d'Etat, la lutte s'organise, des assemblées générales, des manifestations, des rassemblements, ont lieu. Pour participer aux actions, La Brique jouera son rôle et relaiera, à chaque info obtenue, les évènements organisés contre les réformes en cours, contre le démantèlement du service public, contre la remise en cause du travail et des travailleurs.ses.

Pour nous aider, n'hésitez pas (et cela est d'ailleurs fortement recommandé) à nous envoyer un mail avec vos infos, vos agendas, à cette adresse : labrique**riseup.net (remplacez les ** par @), ainsi qu'à copier coller l'agenda et à le diffuser dans vos réseaux.

Ce fil sera réactualisé en permanence, quand une nouvelle info se fait jour.

Autres ressources : Indymedia / Demosphere / Lille Insurgée / Ag de Lutte Lille / CRS / Mobilisation Lille 1 / Lille indomptée / Le Social Déchaîné

Depuis mercredi, vous avez peut-être vu apparaître une Briquette de quatre pages. On diffuse comme on peut en manif' et AG, mais si vous pouvez nous filer un coup de main, n'hésitez pas. On a du stock. Et si vous souhaitez l'imprimer et la diffuser, c'est en A3 horizontal, recto-verso, format brochure : La briquette de lutte

Vendredi 8 juin

-> Politiques urbaines

18h00 - Projection du film "Bricks" sur les bulles immolière en Espagne, suivi d'un débat avec le réalisateur - APU Vieux Lille, 14 rue des Tours.

Mardi 19 juin

-> Lutte contre les expulsions

18h30 - Réunion du collectif anti-expulsion dans les locaux de l'APU Fives : https://lille.indymedia.org/spip.php?article31626

 

Lire la suite : La grève générale arrive - Les mobilisations dans la métropole de Lille

Révolution générale - Les secteurs en lutte !

courroux

Macron nous la fait à l'envers depuis son élection. Comme tous ceux qui ont été aux manettes ces dernières décennies. Et tout le monde y passe : étudiant.es, exilé.es, salarié.es, ouvrier.es, cheminot.es, soignant.es, retraité.es, sans-travail, etc. En multipliant les attaques, le meilleur représentant du MEDEF nous donne l'occasion de converger. Rejoignez les personnes en lutte dans les assemblées génèrales, les manifs, les piquets de grève et autres actions ! Voici un petit tour d'horizon (non exhaustif) des luttes en cours et à venir dans la région et du message qu'elles portent.

Si nous avons oublié une info (plusieurs même), un secteur en lutte, des revendications, des dates de manifestations à venir (ou antérieures), n'hèsitez pas à complèter en nous submergeant de mails à cette adresse : labrique**@riseup.net (pensez à remplacer les ** par @).

Et aussi à complèter les agendas de lutte sur Internet : Indymedia, Demosphere, Lille Insurgée, AG de Lutte Lille, Collectif de Résistance à la Sélection, etc.

Depuis mercredi, vous avez peut-être vu apparaître une Briquette de quatre pages. On diffuse comme on peut en manif' et AG, mais si vous pouvez nous filer un coup de main, n'hésitez pas. On a du stock. Et si vous souhaitez l'imprimer et la diffuser, c'est en A3 horizontal, recto-verso, format brochure : La briquette de lutte

Lire la suite : Révolution générale - Les secteurs en lutte !

Grève générale !

KAA MACRONDepuis la publication du rapport Spinetta, outil de justification forcée de la réforme de la SNCF, tous les chiens de garde que compte le système médiatique aboient à l'unisson. « Privilégiés », « galère », « pagaille », « prise d'otages » ... Le langage de sape tourne à plein régime. En attaquant les cheminot.es et dédaignant les étudiant.e.s, la machine néolibérale tente de soumettre des secteurs qui ont fait reculer plus d'un gouvernement par le passé.

Lire la suite : Grève générale !

Partout chez nous, au lycée comme à l'université !

fusion 1Fin janvier, La Brique distribue en manif' une Briquette revenant sur la sélection à l'université et la réforme du lycée. Alors que la lutte se poursuit en France et dans les facs lilloises, voici cette briquette (enfin) mise en ligne, pour information et diffusion.

Tout a commencé quand à l’été 2017, le gouvernement a monté en épingle le tirage au sort – considéré comme injuste – et matraqué l’inadmissible mise sur le carreau de 3500 lycéen.ens par APB (sur un total de 800 000 bachelier.ère.s inscrit.e.s sur la plateforme). Il n’en fallait pas plus pour justifier une réforme de fond de l’institution universitaire.

Lire la suite : Partout chez nous, au lycée comme à l'université !

Eolane Roncq : 125 salarié.es dans le vent

eolEolane est un fabricant de matériel électronique. Implanté en France, en Chine, au Maroc, en Estonie et en Allemagne, le groupe crie cocorico et se présente comme « leader français des services industriels en électronique et solutions connectées ». Parmi ses clients, la crème de l’industrie : Thalès, Safran, EADS ou encore Rolls Royce. Son président, Paul Raguin, se revendique sur le site de la boîte de La légende du colibri initiée par Pierre Rabhi, arnaque langagière qui, selon le boss « privilégie les solutions locales, qui sont en prise sur le réel et le terrain, par opposition aux solutions globales qui génèrent un grand désordre qui nous dépasse. […] Alors, Eolane sera une entreprise constituée de personnes exemplaires où il sera possible de travailler ensemble dans la joie. »

Lire la suite : Eolane Roncq : 125 salarié.es dans le vent

L'Union fait la force

illu lunion2 1À Lille, au cœur de Moulins, l'enseigne d'un supermarché Match enlaidit une façade grandiose et bien conservée, dont le fronton arbore encore les mots « Coopérative L'Union de Lille ». Qui soupçonne aujourd’hui que se trouvait là une des institutions ouvrières les plus puissantes qui aient vu le jour dans la région ?

Lire la suite : L'Union fait la force

MARC COUCKE, LE MEC QUI RÊVE D’ACHETER LA BELGIQUE

disney belgePetite cité wallonne de la province du Luxembourg, Durbuy est un lieu entouré de verdure, réputé pour ses activités de détente et pour son centre­ville ayant conservé une allure médiévale. C'est ici que le milliardaire Marc Coucke a décidé d’implanter un projet de tourisme de luxe, Adventure Valley Durbuy, sans considération aucune pour la population locale et l’environnement. Malgré le combat inégal, l’association SOS Durbuy s’organise depuis plus d’un an pour y résister.

Lire la suite : MARC COUCKE, LE MEC QUI RÊVE D’ACHETER LA BELGIQUE

Page 1 sur 7

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Apéro-Brique n°57 - Parce que c'est notre rejet !

    Le mercredi 23 janvier, dès 19 heures, La Brique vous invite à son traditionnel apéro-brique. Celui-ci se déroulera dans le bar : Le Verlaine, situé au 48 boulevard JB Lebas à Lille. Nous vous présenterons notre tout dernier numéro : "Parce que c'est notre rejet". La présentation sera suivie de...

    Lire la suite...

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...