Lexique

Capécure
Quartier à cheval sur les communes de Boulogne-sur-mer et Outreau. Jadis habité, il est désormais entièrement dévolu à l’industrie de transformation du poisson. On y trouve des usines de filetage, des conserveries, des usines de conditionnement multiples. Les produits vont du filet de poisson à la pâté pour chien en passant par les croustibats. Lié à cette industrie, un centre logistique immense avec une des plus grandes gare de marée européenne (112 quais d’embarquement). Ouverte 24h/24, elle permet une liaison quotidienne avec toute l’Europe.

APO ou Comilog
Les Aciéries de Paris et d’Outreau ont longtemps occupé une grande partie de la zone Capécure. Le site de la Comilog fabriquait du ferromanganèse utilisé dans divers domaines. Le site de Boulogne était l’un des sites de production les plus importants du monde (avec la pollution qui va avec). Les hauts fourneaux ont fermé en 2003 et ont été dynamités en 2006 laissant la place à une immense friche peu à peu réaménagée.

La criée
Lieu de négoce du poisson débarqué sur les quais. Tout y est informatisé et connecté directement au marché. C’est le terrain de jeu des mareyeurs.

Ifremer
Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer. Son rôle est de surveiller l’évolution de la ressource halieutique et d’émettre des avis sur sa gestion.

Fileyeurs / trémailleurs
Les petits pêcheurs qui pratiquent la pêche au filet maillant (voir le schéma ci-dessous). On compte une soixantaine de bateaux. La plupart sont stationnés sur le quai Gambetta.

Chalut
Voir le schéma ci-dessous.

Mareyeur
Négociant de poisson. On les retrouve à la criée pour acheter le poisson débarqué qui part ensuite soit dans les usines de transformation soit directement chez les restaurateurs.

Senneur
Bateau qui pratique une pêche au large avec la méthode de la senne danoise (voir le schéma ci-dessous). D’autres bateaux industriels peuvent pratiquer la technique du chalut-boeuf qui racle les fonds ou la pêche électrique. Tout est fait pour conserver les hauts rendements.

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves industrielles

    Tropicalia, un projet Berck Berck ! Dans le genre projet inutile, la serre gigantesque de Tropicalia se pose là. À deux pas de la station balnéaire et hospitalière de Berck sur la Côte d’Opale dans le Pas-de-Calais, le projet de la plus grande serre tropicale du monde est prévu sur les communes de...

    Lire la suite...

  • Le bruit et l'odeur de l'industrie

    L'été 2020 avec La Brique, on a fait un tour de la région pour observer ceux qu’on assimilait au monde d’avant : les ouvrier.es ! On ne finit pas de les enterrer et pourtant ils existent. Baladez-vous le long de L’Aa, la Lys, la Deûle, la Scarpe, l’Escaut (dans cet ordre-là), pour faire un grand tour...

    Lire la suite...

  • L'US Café de Steenwerck

    Derrière ce nom qui sent le far-west se cache un bar éphémère installé sur un terrain au bord de l’A25. Des sièges et tables en palettes, un bar plein-air, des toilettes sèches : à mi-chemin entre le tiers-lieux et la ZAD, l’US Café apparaît depuis 2 ans pendant la période estivale grâce à un...

    Lire la suite...

  • Cargill : fleuron de l'industrie française ?

    Cargill, premier producteur agro-alimentaire mondial a une usine d’amidon à Haubourdin. Pour rappel, en automne 2019, la direction annonce une importante vague de licenciement (ou Plan de sauvegarde de l’emploi, PSE), au moins 180 emplois sur 330 sont concernés. Dès janvier, les ouvrier.es se...

    Lire la suite...

  • Haubourdin : l'industrie au nez des salarié.es

    La production de l'usine a déjà été arrêtée une dizaine de jours depuis l'annonce du PSE.   Deuxième mois de mobilisation pour les salarié.es de Cargill Haubourdin (lire La Briquette « La France en feu, les réformes au milieu », janvier 2020). Pour rappel, le numéro 1 mondial de l'agro-alimentaire...

    Lire la suite...