Jean Gadrey " Le virus comme détonateur d’une crise économique et financière qui couvait"

gadrey01

Jean Gadrey est économiste et ancien professeur honoraire d'économie à l'Université Lille 1. Très critique envers la théorie néo-classique et la doxa néoliberale dominante, Jean Gadrey se consacre depuis quelques années à des recherches sur les indicateurs de richesse et les limites de la croissance économique. Il est membre d'Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne), et collabore régulièrement avec le journal Alternatives Economiques dans lequel il tient un blog mais aussi avec Le Monde et Politis... C'est au tour de La Brique : Interview.

Lire la suite : Jean Gadrey " Le virus comme détonateur d’une crise économique et financière qui couvait"

URGENCE AU CHU

urgences corrigéLe 19 septembre dernier, le personnel des urgences du CHU de Lille a symboliquement mis en bière le service public de l'hôpital. Le cercueil a été porté jusqu'à l'Agence Régionale de la Santé1. Ce jour-là, les représentant.es de l'ARS ne prennent pas la peine de rencontrer les personnels hospitaliers. La Brique a rencontré les grévistes.

Lire la suite : URGENCE AU CHU

C’EST TRISTE UN TRAIN QUI SIFFLE DANS LE SOIR

SNCF dessin pépy trainQu’est-ce que ça fait, d’être privatisé.es ? Pour les agent.es de quai de la SNCF rencontré.es par La Brique, la privatisation à venir signifie la destruction de leur travail et de leur identité. Annie a travaillé à Lille dans un kiosque info la plupart de sa carrière : elle est devenue du jour au lendemain poinçonneuse de billets à l’entrée des TGV, et ne sait pas de quoi la suite de sa carrière sera faite. Sandra fait de la vente au guichet dans une gare du Nord : elle voit ses tâches augmenter, de nouveaux règlements arriver sans formation préalable. Rencontre avec des personnes qui en bavent mais qui ne vont pas se laisser faire. Tou.tes dans la rue le 5 décembre !

 

 

 

Lire la suite : C’EST TRISTE UN TRAIN QUI SIFFLE DANS LE SOIR

L'énergie est notre moyen de pression, utilisons-la

cgtengiedessinVFSi vous participez aux manifestations du mouvement social actuel, vous avez pu tous et toutes constater que certaines présences étaient plus remarquées que d’autres, voire changeaient carrément la teneur de l’ambiance : cortège de tête, cheminot.es, pompier.ères, etc.
Notamment les syndiqué.es de la CGT-Énergie de Lille. Iels viennent nombreux.ses en tenue de travail et déters. Grosse ambiance au mégaphone et cagoules de mise (« parce qu’il fait froid », nous a-t-on dit). Leur présence détonne comparé aux défilés merguez « on lâche rien » classiques. La Brique est allée causer avec Thierry, délégué de la CGT énergie Lille.

 
 
 
Lire la suite : L'énergie est notre moyen de pression, utilisons-la

A quand les tabliers jaunes ?

diego hln 2site

Un scandale ordinaire. Au départ, des personnes qui ont une passion, un savoir-faire apprécié et une volonté de faire plaisir aux gens… À l’arrivée, le dégoût, les problèmes de santé, la dope, le découragement et la démission. Connaît-on vraiment les conditions de travail dans ces « petits restos » lillois où beaucoup ont sans doute mangé au moins une fois ? À travers le parcours de Folakey, La Brique révèle l'arrière-goût amer des cuisines.

Lire la suite : A quand les tabliers jaunes ?

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...

  • Le mot des dessinateur.trices

    Thérèse (bis) a invité quelqu'un à la Brique et celui-ci n'avance pas vraiment masqué...

    Lire la suite...

  • Bêtises de la sucrerie de Cambrai

    Le 3ème groupe mondial sucrier, Tereos, s’enorgueillit depuis le début du confinement de produire des litres de gel hydro-alcoolique ; aux héros industriels, la patrie reconnaissante. Le communiqué de presse de l’entreprise en date du 23 avril 2020 s’ouvre ainsi : « Pour des causes restant encore à...

    Lire la suite...

  • Ça va vous faire tout drone...

    Les annonces de Macron sont parfois un peu en décalage avec les actes : après les commandes de gaz lacrymos plutôt que des masques à l'heure des premières secousses du virus en France, son ministère de l'Intérieur lance un appel d'offres le 12 avril pour 651 drones. L'homme qui sort les mots «...

    Lire la suite...

  • Angry Birds

    A Lille comme dans d’autres villes de France, La direction départementale de la sécurité publique use d’un drone équipé d’un haut parleur pour rapeller aux confiné.es qui s’aventurent dans la rue que l’ordre est toujours en place : "Police nationale, afin d’éviter la propagation du Covid-19, les...

    Lire la suite...

  • Cynisme d’Etat

    Le 30 mars, le Prefet de Seine-et-Marne annonce fiérement mobiliser les réfugié.es pourvoyant ainsi aux besoins saisonniers de main d’oeuvre agricole. Le 31 mars, la prefecture annonce qu’il s’agit de volontaires. Ces dernier.es seront rémunéré.es et travailleront dans les conditions sanitaires...

    Lire la suite...

  • Âme charitable

    Du grec ancien phílos, "ami" et de ánthrôpos, "genre humain", d’après le Larousse, le philanthrope est un ami du genre humain ou une personne qui cherche à améliorer le sort de ses semblables par des dons en argent, la fondation ou le soutien d’œuvres. Le Ministre, Maire de Tourcoing...

    Lire la suite...

  • Blanquer nous fait banquer : concours de circonstances !

    « Nous avons considéré que ces types de concours sont beaucoup trop importants pour les personnes concernées pour les reporte. »C’est ce que déclarait le matin du 15 mars le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer suite à l’annonce par Macron de la fermeture des écoles. Pour finalement,...

    Lire la suite...

  • « CHEEEEESE » ou ta gueule !

    Entre Violette Spillebout pour qui Lille est « exposée aux trafics de drogues et à une menace terroriste », et Marc-Philippe Daubresse qui propose l’installation de 500 caméras - équipées de technologies de reconnaissance faciale - c’est la surenchère sécuritaire. Martine Aubry s’y était opposée...

    Lire la suite...

  • Appel à temoignage

    Cet appel à témoignage est en relation avec l'article Baiser sans bébé : Toute une histoire Un enjeu de la contraception propre aux femmes, c’est d’abord de pouvoir faire l’amour sans devenir mère. Si le risque de « devenir parent » implique les deux personnes, les précautions à prendre par...

    Lire la suite...