Parution du livre des 14 ans de La Brique

La Brique sort un bouquin pour ses 14 ans !

Diffusion exclusive du livre et du dernier numéro ce vendredi 8 janvier au Café Citoyen (place du vieux marché aux chevaux, Lille), de 17h30 à 19h30

 
14 ans de critique sociale

On avait prévu de faire un bouquin pour fêter les dix ans de La Brique. L’autogestion et l’horizontalité prenant un certain temps, ce bouquin sort donc en réalité pour fêter nos 14 ans d’existence. Il a fallu réunir le plus de monde possible autour de ce projet, faire appel aux ancien.nes, motiver les nouveaux.elles et puis surtout mettre tout le monde d’accord.

On a épluché l’intégralité de la soixantaine de numéros pour en extraire la quintessence et la substantifique moelle journalistique et artistique de notre beau canard. En plus d’articles emblématiques et des illustrations magnifiques ressortis des archives, on a résumé et réactualisé ce que distille La Brique depuis sa création : ses analyses, ces combats contre la gentrification de Lille, les violences policières, le sexisme, l’écologie…

Au final, on est plutôt fier.es de vous présenter notre livre, un magnifique objet de 400 pages, dont un tiers de dessins, pour donner à voir une autre histoire de Lille. L’indispensable pour toutes celles et ceux qui aiment cette ville ou qui la détestent. Pour toutes celles et ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir son histoire, ses enjeux, son patronat local, ses élites économique et politiques, ses scandales mais aussi ses luttes, ses résistances et sa vitalité militante. Le premier tirage est uniquement pour notre public lillois et il n'est qu'à 15 balles, c’est moins cher que tout les 60 numéros réunis. Vous le trouverez dans les bonnes librairies, sous le manteau, en dépôt dans des endroits copains. Pas la peine de le chercher sur Amazon.

Lire la suite : Parution du livre des 14 ans de La Brique

Game of Pangolin

jeu de loie2 Nouveau jeu de l'oie d'extrême circonstance, adapté aux dures nécessités de la vie sous l'état de guerre et d'urgence sanitaire. Le jeu de l'oie se joue avec deux dés, ce jeu se joue par infortune avec un seul. Il n'y a guère que les prévoyant.es et celleux ayant accès à d'obscurs fonds de tiroirs qui aient les moyens aujourd'hui d'en avoir deux, donc un c'est déjà bien. En conséquence, il n'y aura que 31 cases au lieu de 63 comme il est communément admis.

Lire la suite : Game of Pangolin

Le confinement pédagogique

blanquer2Souvenez-vous… jeudi 12 mars, Notre Président annonçait la fermeture des établissements scolaires à compter du lendemain, pour une durée indéterminée. Le vendredi, dans des établissements déjà désertés, les profs ne pouvaient que partager leurs incertitudes sur les manières de garder un contact. Alors, vacances pour tout le monde ? Plus compliqué que ça : le ministère de l’éducation proclamait sa capacité à assurer « la continuité pédagogique ». Alors qu’on s’approche du mois de fermeture, et que les perspectives de reprise cette année apparaissent douteuses, nombreux sont ceux et celles qui cherchent encore à savoir ce que cette « continuité pédagogique » peut bien signifier.

Lire la suite : Le confinement pédagogique

La mare aux virus

darmanin roi 2
En ces temps de confinement lié au coronavirus, il est navrant de voir que les virus ne sont pas toujours là où on les attend, les crevard.es se propagent. On nous dit de ne pas sortir mais le premier tour des élections municipales est quand même organisé malgré l’opposition de scientifiques, de différents partis et la peur légitime des électeurs.trices. La carte électorale remplace-t-elle l’attestation de sortie ?

Lire la suite : La mare aux virus

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Bruits ou tapages injurieux, la répression continue

    Suite à des manifestations en février et avril 2018, près de 10 personnes ont reçu une ou plusieurs amendes à leur domicile pour motif de « bruit ou tapage injurieux perturbant la tranquillité d’autrui ». Sans qu’ait eu lieu ni contrôle ni notification les jours concernés : du racket légal....

    Lire la suite...

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...

  • Le mot des dessinateur.trices

    Thérèse (bis) a invité quelqu'un à la Brique et celui-ci n'avance pas vraiment masqué...

    Lire la suite...

  • Bêtises de la sucrerie de Cambrai

    Le 3ème groupe mondial sucrier, Tereos, s’enorgueillit depuis le début du confinement de produire des litres de gel hydro-alcoolique ; aux héros industriels, la patrie reconnaissante. Le communiqué de presse de l’entreprise en date du 23 avril 2020 s’ouvre ainsi : « Pour des causes restant encore à...

    Lire la suite...

  • Ça va vous faire tout drone...

    Les annonces de Macron sont parfois un peu en décalage avec les actes : après les commandes de gaz lacrymos plutôt que des masques à l'heure des premières secousses du virus en France, son ministère de l'Intérieur lance un appel d'offres le 12 avril pour 651 drones. L'homme qui sort les mots «...

    Lire la suite...