Plus de fric pour l'hôpital public

chruarticle« Opération résilience » : pendant la crise, même Macron aura proclamé l'intérêt d’un organe de santé public où il est possible de se faire soigner quels que soit son âge, son genre ou son salaire. Mais la gratitude doit-elle se borner aux applaudissements de 20h ? Au-delà de la sollicitude spectaculaire, La Brique est allée prendre des nouvelles des soignant.es rassemblé.es fin mai devant l’hôpital Calmette.

Lire la suite : Plus de fric pour l'hôpital public

À la santé de la nôtre perdue

Santé gouv v8

Devant un hôpital : « Il nous faut des moyens pour faire face à l’urgence covid » assène une soignante à Macron qui lui répond « c’est pas qu’une question de moyens, quand on crée des lits covid, ça a un impact sur le reste de l’activité, c’est une question d’organisation». En une phrase, on mesure tout le mépris avec lequel la start-up nation considère les blouses blanches.

Lire la suite : À la santé de la nôtre perdue

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Bruits ou tapages injurieux, la répression continue

    Suite à des manifestations en février et avril 2018, près de 10 personnes ont reçu une ou plusieurs amendes à leur domicile pour motif de « bruit ou tapage injurieux perturbant la tranquillité d’autrui ». Sans qu’ait eu lieu ni contrôle ni notification les jours concernés : du racket légal....

    Lire la suite...

  • Aujourd’hui tout le monde a peur

    Max Weber faisait de la bureaucratie l’instrument de la rationalisation du monde : soumise à la règle, elle préviendrait des initiatives individuelles insuffisamment fondées. Aujourd’hui, avec la réouverture pour le moins hasardeuse des écoles primaires, cet optimisme nous semble devoir être...

    Lire la suite...

  • Le mot des dessinateur.trices

    Thérèse (bis) a invité quelqu'un à la Brique et celui-ci n'avance pas vraiment masqué...

    Lire la suite...

  • Bêtises de la sucrerie de Cambrai

    Le 3ème groupe mondial sucrier, Tereos, s’enorgueillit depuis le début du confinement de produire des litres de gel hydro-alcoolique ; aux héros industriels, la patrie reconnaissante. Le communiqué de presse de l’entreprise en date du 23 avril 2020 s’ouvre ainsi : « Pour des causes restant encore à...

    Lire la suite...

  • Ça va vous faire tout drone...

    Les annonces de Macron sont parfois un peu en décalage avec les actes : après les commandes de gaz lacrymos plutôt que des masques à l'heure des premières secousses du virus en France, son ministère de l'Intérieur lance un appel d'offres le 12 avril pour 651 drones. L'homme qui sort les mots «...

    Lire la suite...