Publi-reportage

pagecentrale44 1
 Affolée par la désertion croissante de son lectorat, La Voix du Nord s'est obligée à sortir les grands moyens. Pour rafistoler l'image décrépie de son canard, la direction s'est payée une campagne de com' complètement surréaliste : partout dans la ville, des affiches de 4 par 3 avec la mine satisfaite des principales plumes de la rédaction. Accolés aux portraits, des néologismes et des définitions au mieux franchement débiles – « Proximilité : journal qui ne méprise aucune actu et surtout pas l'actu locale », au pire sacrément mensongères – « Articlash : papier d'un journaliste qui n'a peur de rien, et surtout pas de déplaire ». Dans quel cerveau un gag pareil a-t-il pu germer ? Probablement que l'agence de pub qui s'est occupée de la commande était trop pressée pour lire vraiment les pages du journal. Consœur bienveillante, La Brique se propose ici de réaliser une nouvelle campagne qui, on l'espère, rendra mieux justice au travail des journalistes de La Voix. Un publi-reportage à l’œil ma gueule.
Lire la suite : Publi-reportage

4e de couverture - Pole Ka

MeduseBrique 1 1Le mythe de la méduse, en tout cas sa version la plus connue, a défini la féminité de manière négative. Beaucoup ont en tête la représentation de la femme fatale transformée en créature monstrueuse, ayant le pouvoir de transformer les hommes en pierre, de les « castrer ». Mais la symbolique de la Méduse est en réalité beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. On peut voir la Gorgone comme une victime de la sexualité masculine (violée par Poséidon) et de la société patriarcale (elle est ensuite punie et voit sa chevelure transformée en nid de serpents).

Elle est certes une créature capable de donner la mort, mais aussi une créature de vie (après sa mort par décapitation, elle donne naissance à Chrysaor et Pégase, qui sont le symbole du cycle de la vie que représente la Méduse).

Quelles que soient les origines du mythe et ses différences d’interprétation, elle reste une créature féminine puissante, en situation de pouvoir, et nourrit les perspectives féministes d’une société post-patriarcale. Il s’agit donc, avec ce dessin, de proposer une lecture plus contemporaine et moins misogyne du célèbre mythe de la Gorgone.

Lire la suite : 4e de couverture - Pole Ka

Page 3 sur 3

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves locales

    Voici 3 brèves du numéro 65 : article sur les salles de Shoot, une recension d'un bouquin sur Marat (édité par la Fabrique), et sur la rénovation urbaine à Lille.

    Lire la suite...

  • Brèves industrielles

    Tropicalia, un projet Berck Berck ! Dans le genre projet inutile, la serre gigantesque de Tropicalia se pose là. À deux pas de la station balnéaire et hospitalière de Berck sur la Côte d’Opale dans le Pas-de-Calais, le projet de la plus grande serre tropicale du monde est prévu sur les communes de...

    Lire la suite...

  • Le bruit et l'odeur de l'industrie

    L'été 2020 avec La Brique, on a fait un tour de la région pour observer ceux qu’on assimilait au monde d’avant : les ouvrier.es ! On ne finit pas de les enterrer et pourtant ils existent. Baladez-vous le long de L’Aa, la Lys, la Deûle, la Scarpe, l’Escaut (dans cet ordre-là), pour faire un grand tour...

    Lire la suite...

  • L'US Café de Steenwerck

    Derrière ce nom qui sent le far-west se cache un bar éphémère installé sur un terrain au bord de l’A25. Des sièges et tables en palettes, un bar plein-air, des toilettes sèches : à mi-chemin entre le tiers-lieux et la ZAD, l’US Café apparaît depuis 2 ans pendant la période estivale grâce à un...

    Lire la suite...

  • Cargill : fleuron de l'industrie française ?

    Cargill, premier producteur agro-alimentaire mondial a une usine d’amidon à Haubourdin. Pour rappel, en automne 2019, la direction annonce une importante vague de licenciement (ou Plan de sauvegarde de l’emploi, PSE), au moins 180 emplois sur 330 sont concernés. Dès janvier, les ouvrier.es se...

    Lire la suite...