Cité-U, les oublié.es de la République

citeuDans un article traitant de la famine mondiale, les cités universitaires tristement célèbres de Villeneuve d’Ascq sont mises au même 
niveau que le Bangladesh et les bidonvilles de Dakar1. Durant le confinement, des milliers d’étudiant.es ont crevé la faim, coincé.es dans leur 9m2 infesté de cafards et incapables de payer leurs loyers. La majorité sont des étudiant.es étranger.es venu.es d’Afrique et d’Asie. La crise sanitaire révèle le racisme dans la gestion des cités-Universitaires.

Lire la suite : Cité-U, les oublié.es de la République

C'est froid, ça brûle

Jaurès Trevise miniLes habitant.es de la résidence Trévise, rue Jean Jaurès dans le quartier de Moulins, vivent dans des conditions indignes depuis plusieurs années. En septembre dernier, les résident.es ont subi une coupure de chauffage qui a mis en évidence l'ensemble des dégradations de la résidence. Un collectif d’habitant.es s'est constitué pour qu’enfin LMH réagisse.

Lire la suite : C'est froid, ça brûle

Logement : On fait le Bilan !

acheter3En 2014, Martine Aubry se représente pour un troisième mandat et fait du logement une de ses priorités, au même titre que l'emploi et la sécurité. Les projets urbains sont légion dans le projet socialiste. Ils augurent pour Lille encore une paire d'années à ressembler à un brouillon de ville en quête de métropolité. Comme on n'est pas du genre à abonder béatement dans le sens du mouvement, on a voulu pondre notre propre esquisse de bilan. Décryptage de la politique d'Aubry en termes de logement.

 

Lire la suite : Logement : On fait le Bilan !

Usine à frites géante, addition salée pour les habitant.es

Clarebout derrière Saint-Georges-sur-l'AaAu delà de la frontière, mais pourtant juste à côté de nous, sévit depuis bientôt 33 ans un nouveau géant belge. Clarebout Potatoes s'est installé d'abord à Neuve-Église, entre Bailleul et Armentières, puis à Warneton en 2008. L'année passée, l'entreprise familiale a essayé de s'installer près de Mons en Belgique, mais les habitant.es du village de Frameries ne se sont pas laissé.es faire et soutenu.es par quelques élu.es, les Belges ont refusé. Le projet : avoir une nouvelle chaîne de production qui alignerait plus de 2500 tonnes de frites par jour. De quoi nourrir plus qu'un Plat-Pays. Après cet échec, Clarebout tente son installation en France et plus précisément à St-Georges-sur-l'Aa, un village de 300 habitant.es entre Dunkerque et Calais. Un désastre écologique, économique, olfactif et humain dénoncé par des habitant.es qui ne souhaitent pas se voir refiler la patate chaude.

Lire la suite : Usine à frites géante, addition salée pour les habitant.es

À CHACUN.E SA NUIT PARCOURS NOCTURNES DE SANS-ABRIS

SDF lune hdfMacabre Toussaint. Chute des températures, jours écourtés, ciel maussade. Tandis qu’une majorité s’empresse de regagner son chez-soi, les médias se remettent à traiter d’un sujet qui leur avait échappé depuis de longs mois maintenant : les sans-abris. Souvent absent.es des radars journalistiques, les sans-abris sont pourtant bien présent.es dans nos rues toute l’année. Errance en terrain nocturne pour ce premier épisode d’une série dédiée à la situation et aux spécificités des personnes à la rue à Lille.

Lire la suite : À CHACUN.E SA NUIT PARCOURS NOCTURNES DE SANS-ABRIS

Rechercher

logo jemabonne

En brèves