Immigration

Qui sont les roms ?

Photo de J. RebouillatVenus pour la plupart de Europe de l’Est, les roms sont souvent considérés par les sédentaires comme des gens du voyage. Mais ces personnes n’ont jamais été nomades. Si aujourd’hui elles vivent en caravane à la périphérie des villes françaises, ce n’est pas par choix ; leur situation précaire les y obligent. Pour mettre un peu de clarté dans toutes ces dénominations : « roms, manouches, gitans », voici un p’tit historique1 : celle d’un peuple expulsé d’Inde pour être esclavagisé.

Lire la suite...

Shame on U.E.

Rien de nouveau sous le soleil de l’Europe

L’Europe construit sa politique d’immigration sur une condamnation plus inhumaine de l’immigration illégale… S’inscrivant dans une mécanique impitoyable que la France traverse déjà, depuis 3 ans un projet de directive est à l’étude. Il prévoit notamment un allongement de la durée d’enfermement en centre de rétention administratif (1). Ou comment l’enfermement s’affirme comme « un mode de régulation des flux migratoires ». (2)

Lire la suite...

Roms : le fiasco lillois

rromsLes Roms, en majorité roumain-e-s, sont environ 1000 personnes dans le Nord dont pas loin de 800 dans la Métropole Lilloise (1). Une cinquantaine a accepté l’aide au retour volontaire (2). La préfète du Nord déléguée à l’égalité des chances (sic), Mme Klein, nous a affirmée que récemment, « il n’y a eu aucune expulsion » et que « seules des OQTF ont été délivrées ». Pourtant, le 21 décembre, une femme Rom est expulsée du territoire et reconduite à 750 km de chez elle, sans sa famille !

Lire la suite...

Les réfugiés après Sangatte

La création par Nicolas Sarkozy du ministère « de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du co-développement » marque à la fois l’aboutissement d’une politique qui tend depuis longtemps à institutionnaliser la xénophobie, et par là le début d’une époque de pression sur les étrangers jamais atteinte auparavant. Cependant, des migrants clandestins continuent à affluer vers le nord de la France. État des lieux à Norrent-Fontes, village du Pas-de-Calais.

A Norrent-Fontes (situé à environ 75 km au sud-est de Calais) s’est établi depuis plus d’un an un camp de migrants clandestins. Pour la plupart originaires de Somalie, d’Érythrée, d’Éthiopie ou du Soudan, ils aspirent tous à trouver en Angleterre travail et logement. Quelques abris de fortune sont installés au bout d’un champ auquel on accède par un chemin boueux. Insalubrité, promiscuité sont leur lot quotidien. Une poignée de bénévoles tentent avec les moyens du bord d’améliorer un tant soit peu leurs conditions de vie.

Lire la suite...

Les Rroms et l’Union Européenne : un rendez-vous manqué

L’exemple des Tsiganes est l’illustration parfaite de l’UE que l’on veut nous imposer : une union où la raison économique autorise à fermer les yeux devant les violations des droits de l’homme.

Un peu moins de 20 ans après la révolution roumaine et la chute de Ceaucescu, l’entrée de la Roumanie dans l’UE le 1er janvier dernier est pour les Roumains la promesse d’un avenir plus serein et plus prospère. Quel qu’en soit le prix… Depuis plusieurs années déjà, en plein centre de Bucarest, trône une immense horloge qui décompte patiemment les jours restant avant l’entrée de la Roumanie dans l’espace européen. Le décompte des jours avant une vie meilleure...

Lire la suite...

Histoire de Roms...

Portrait d’une famille rrom partie de Roumanie pour l’eldorado lillois. En guise d’accueil : un bidonville à Saint André

Veronica, Roberto et leurs trois enfants sont arrivés en France au mois de février. Dès l’annonce de l’entrée de la Roumanie dans l’Union européenne, ils ont misé l’avenir de leur famille sur l’opportunité de pouvoir s’installer en Europe de l’ouest. Leur maison venait d’être gravement endommagée par les inondations qui ont sévi dans leur région de Timisoara. Des années de labeur qui risquaient d’être réduites à néant…

Lire la suite...

Sur le même sujet