COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018)

L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes.

Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes entreprises par le gouvernement Macron. La nouvelle plateforme ParcourSup prétend remédier aux problèmes causés par APB. Ce n'est qu'enfumage, car à part un nouveau design à l'image de la "Start-up Nation", la plateforme ne propose aucune amélioration.

Comme il est impossible de classer manuellement, en quelques semaines, des milliers de dossiers d'orientation, les facultés mettent en place des algorithmes pour classer les élèves en fonction de leurs résultats. Cette sélection est basée sur des prérequis renforçant injustice et reproduction des inégalités sociales.

De plus, la réforme du BAC prévue pour 2021, suit cette logique : le développement du contrôle continu, conduit à la mise en place d'un bac propre à chaque établissement. Cela mettra davantage en concurrence les lycées selon leur "prestige" et, par conséquent, les lycéen.ne.s entre eux/elles.

Tout cela s'inscrit dans une volonté de transformation et d'américanisation de notre système éducatif. Nous en avons conclu un besoin urgent de se bouger. Pour cette raison, il est important de sensibiliser les corps étudiant, lycéen, et enseignant. Dans le contexte actuel de mobilisation nationale contre la sélection à l'entrée de l'Université (envahissement des CA et CFVU, Blocus lycéens, manifestations etc.), l'AG s'est terminée par la prévision de diverses actions dans le cadre de la journée de mobilisation nationale du 1er février prochain. 32 ans après la loi Devaquet. 32 ans après la victoire de la rue. Tout est à refaire !

Nous appelons donc toutes les composantes du monde éducatif, toutes les forces politiques, syndicats, orgas, collectifs :
- à se mobiliser le mardi 30 janvier (heure à préciser ultérieurement) pour une AG à la fac de Lille 3 (Pont de Bois), dans le but d'organiser le blocage du jeudi 1er février,

- à rejoindre les points de blocage du jeudi matin,

- à aider les lycéens pour le blocage des établissements,

- à se rendre à une cantine à prix libre prévue le midi sur le campus de Lille 3,

- et à manifester à l'appel de l'intersyndicale à 14h30, Place de la république.

Pour la fin des mauvais jours.

Le Collectif de Résistance à la Sélection