So foot... tage de gueule

En plein scandale de la corruption dans le monde footballistique, l'UEFA se lance dans une campagne de com' relayée par la Voix du Nord, la presse d'opinion façon copié-collé.
Pour l'Euro 2016 sont recherchées 1200 personnes pour travailler lors des matchs qui se joueront à Lille et à Lens : avoir le permis, parler anglais sont un plus ;  "17 domaines couvrant une centaine de fonctions différentes"1 pour des missions d'accueil du public, transport, logistique, etc.. À Lille où le taux de chômage avoisine les 28% pour les 15-24 ans et 48% à Lens, ça pourrait passer pour une bonne nouvelle, sauf que... petite précision, l'UEFA recherche des bénévoles. Alors que même le magazine Challenge2 s'étonne que l'UEFA "attend 2 milliards d'euros de recettes, sans avoir financé les stades", la VDN en rajoute une couche : "Notez juste qu’il faudra être disponible au minimum les jours de matchs, [...] et que le volontaire ne pourra pas voir le match".
Ceux qui accepteront se tireront donc une balle dans le pied.

1. lavoixdunord.fr
2. "Euro 2016 : l'UEFA ne paie presque rien mais empoche tout", www.challenges.fr