Paroles de femmes à la radio

Depuis avril, tous les mois, l’émission « Elles causent », faite « sur des femmes, par des femmes et pour tout le monde » (1), grésille sur les ondes de Radio Campus. Considérant la radio comme « un espace public », le collectif veut « rendre visibles toutes les femmes, quelles qu’elles soient ».


Témoignages.

A chaque fois, un thème particulier donne le tempo dans cette émission où les témoignages s’enchaînent et se déchaînent. La première questionnait la prise de parole, les opus d’octobre et de novembre partaient à la rencontre des femmes à travers les campagnes et les villes (2). Plusieurs générations livrent leurs souvenirs. D’anecdotes en observations, on en apprend beaucoup, que ce soit l’éloignement des services administratifs ou de santé pour les rurales, ou l’appréhension ou non - de la rue pour les citadines. L’émission du vendredi 4 décembre abordait «  L’accompagnement des femmes victimes de violences ».

Voici l’intro : « Toutes les femmes de toutes les générations de toutes les classes sociales sont concernées. Ça peut nous arriver à toutes, et ça a pu nous arriver à toutes. Mais on a choisi d’aborder cette question en parlant plutôt des solutions possibles et des perspectives, et d’adopter une certaine distance avec cette question, tout en sachant que les filles du collectif, comme les intervenantes, parlent aussi de leurs points de vue de femmes. » Deux salariées de «  Ecoute Brunehaut » (à Lille) et de «  Louise Michel  » (à Villeneuve d’Ascq), qui appartiennent à la fédération nationale «  Solidarité femme », parlent et informent.Retour ligne automatique
L’ensemble des témoignages libèrent la parole sur les questions de genre, où le sexe social impose souvent ses normes (salaire et statut professionnel, prostitution, rôle de la mère, violences…), tandis que des questions « pour tout le monde » peuvent se poser, comme le racisme.

Dans le dernier quart d’heure, les « animatrices » reviennent sur les différentes idées évoquées, les passages retenus et laissés de côté. Sans tomber dans la sociologie de comptoir ni dans la propagande à base de coupes bien placées, elles n’en donnent que plus de sens à leurs enquêtes audio.

Auto-formation

Dans ce collectif, on trouve sept femmes qui se voient « au moins une fois par semaine et plusieurs fois la semaine précédant la diffusion », explique l’une d’entre elles. « A chaque fois, quand on fait des montages de son, on arrive avec nos interviews pré-montées, on écoute tout et décide tout en collectif, ce qu’on enlève, ce qu’on garde. Ça donne lieu à des tonnes de discussions sur le fond. Le fait d’enlever telle ou telle chose, est-ce que ça ne dénature pas un témoignage ? ».

Un autre objectif est de « s’approprier l’outil technique et de se former en conséquence au montage, à la prise de son, au studio ». Elles partagent leurs différents savoirs et laissent place à l’autoformation, dans une volonté d’autonomie. A l’écoute du résultat, y a pas de bile à se faire : elles vont nous causer encore un bail.

1 : Texte de présentation de l’émission disponible sur http://ellescausent.blogspot.com/.

2 : Les archives récentes de Radio Campus sont dispo sur son site internet.

Tous les premiers vendredis du mois, 20h00, 106.6 FM. Prochaines émissions sur les migrantes et les filles d’immigrantes.

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...

  • La Brique sur les ondes

    La Brique, notre journal sans peur, sans reproche, sans publicité, sans subventions, sans concession était sur les ondes de Radio Campus Lille le 23 décembre 2017. Interview depuis un des petits salons du Casinos Barrière, on fait le point sur le numéro 52. Pour écouter l'émission, c'est par ici...

    Lire la suite...

  • Justice pour Selom et Mathis

    Communiqué du collectif Contre la Répression des Individus et des Mouvements d'Emancipation (le CRIME)   "Ce qu'il s'est passé vendredi 15 décembre à la cité Saint-Maurice à Fives   Il y a des textes qu'on aimerait ne pas devoir écrire. Vendredi 15 décembre vers 21 heures, quatre jeunes ont été happés par...

    Lire la suite...

  • Exposition "zones polluées... Et après ?"

    Exposition "zones polluées... Et après ?". Photographies de Marine Vial. Vernissage le mardi 28 novembre dès 18h à l'Ecart, 26 rue Jeanne d'Arc - Lille  

    Lire la suite...