Mauvaise langue : Le régime banane

Le parti socialiste est au régime banane. Celui des peaux en tout genre et à tous les étages. On l’a vu au congrès de Reims, ce grand marigot à crocodiles, jeunes ou vieux, ce concert de claquement de mâchoires, d’où a surgi in extremis une Martine Aubry plus ambitieuse que jamais, désormais grande patronne du PS.

 

La première secrétaire du parti de Mitterrand, qui confesse en privé son athéisme, est frappée d’un péché originel.Celui d’une élection frelatée. Diable ! Un parti qui affiche de telles valeurs morales et républicaines et qui se vautre dans la fange de la triche et de la magouille. On se croirait à l’époque du RPR de Pasqua ou de Tibéri ! Ou dans un film de don Camillo...

Plusieurs fédérations “bananières” ont été visées : le Nord, le Pas de Calais, l’Hérault, la Seine-maritime, les Bouches-du-Rhône, et aucune des deux candidates ne peut revendiquer une quelconque virginité électorale. D’ailleurs les deux sœurs ennemies n’ont pas osé discuter le bout de gras (102 voix !) devant les tribunaux. Un tel déballage de bulletins de vote sales devant la France entière, c’est rayer d’un coup son potentiel politique. Et pourtant, il y avait de quoi. Inventer des électeurs, multiplier les cartes d’adhésion bidons, tripoter les listes d’émargement des militant-es, faire passer une “urne volante” au domicile des votant-es empêchés, user et abuser de la boîte à chaussures en guise d’urne, traficoter les bordereaux de vote sur le chemin entre le bureau de la section et le siège de la fédération,... belle leçon de démocratie.


Les deux fédérations socialistes du Nord et du Pas de Calais, copieusement présentées comme des icônes du parti de Jaurès et de Guesde, qui faisaient et défaisaient les majorités dans les congrès socialistes, sont, et depuis longtemps, des exemples à ne pas suivre, elles qui cultivent la filouterie jusque devant les caméras de télévision quand on annonce les résultats.
Les oreilles de beaucoup de responsables socialistes locaux vont siffler pendant longtemps. Des noms ? Surfez sur les sites des institutions politiques et mairies du coin, la plupart aux mains de ces magiciens du suffrage universel... Oh bien sûr, la plupart ignorent, la main sur le cœur, les agissements des sbires à la manoeuvre frauduleuse et au tripatouillage d’urnes. Au mieux, les socialistes sont dyslexiques et ne savent pas compter, au pire...

Martine Aubry, qui a autant d’ennemi-es à droite que dans son propre parti risque, elle, de sortir épuisée d’une bagarre où elle a plus de coups à prendre qu’à donner. Et la main-mise qu’elle exerce désormais sur ces fédérations bananières ressemble à un cadeau empoisonné.
Le tir aux pigeons va durer encore trois ans. Jusqu’en 2012. Année de la grande banane prévisible contre un Sarkozy en route pour un second mandat, plus offensif que jamais, et une droite plus dominatrice que nature.

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...

  • La Brique sur les ondes

    La Brique, notre journal sans peur, sans reproche, sans publicité, sans subventions, sans concession était sur les ondes de Radio Campus Lille le 23 décembre 2017. Interview depuis un des petits salons du Casinos Barrière, on fait le point sur le numéro 52. Pour écouter l'émission, c'est par ici...

    Lire la suite...

  • Justice pour Selom et Mathis

    Communiqué du collectif Contre la Répression des Individus et des Mouvements d'Emancipation (le CRIME)   "Ce qu'il s'est passé vendredi 15 décembre à la cité Saint-Maurice à Fives   Il y a des textes qu'on aimerait ne pas devoir écrire. Vendredi 15 décembre vers 21 heures, quatre jeunes ont été happés par...

    Lire la suite...

  • Exposition "zones polluées... Et après ?"

    Exposition "zones polluées... Et après ?". Photographies de Marine Vial. Vernissage le mardi 28 novembre dès 18h à l'Ecart, 26 rue Jeanne d'Arc - Lille  

    Lire la suite...