Devenez brasseur : une recette "ipa" ambrée claire

bière 1La fabrication de la bière est une des techniques les plus faciles et les moins coûteuses pour faire de l'alcool. Si on les compare à la distillation ou à la vinification, le brassage et la fermentation de bière sont presque un jeu d'enfants. Histoire de vous en convaincre, voici une recette pour 100 litres de bonne bière ambrée dite « IPA » (Indian Pale Ale), réalisable avec des moyens sommaires et qu'un groupe d'individu.e.s un peu motivé peut vite se procurer.


Matériel : Une grande casserole de 150 litres, un refroidisseur, une cuve de fermentation en plastique refermable avec barboteur de 100 litres, du bicarbonate ou du vinaigre, un trépied à gaz, un broyeur à grains, un manche à balai, un filtre (très grosse passoire).
Ingrédients : Levure : 5 sachets de levure US 05. 800 gr de sucre. Malt (orge torrifié, même opération que le café): 30kg de pilsen, 2kg de caragold. Houblons (belle plante grimpante qui partage beaucoup de saveurs avec la marijeanne) : 225g fuggles, 125g east golding, 100g target.
Brassage : Faire chauffer 110 litres d'eau, jusqu'à atteindre 50°. Broyer le malt, de manière à ce que les grains soit décortiqués. Mettre le grain dans la marmite, continuer de chauffer le mélange, commencer à brasser le mélange, comme si vous faisiez un risotto (il s'agit dans les deux cas de faire sortir l'amidon du grain). Quand l'eau atteint 54°, maintenez cette température pendant 15min, puis refaites monter l'eau en température jusqu'à 62°, maintenez ce palier pendant 35 minutes, idem à 72° pendant 25 minutes. Le brassage à proprement parler est terminé. Filtrez le mélange de manière à séparer le grain du liquide. « Lavez les drêches », c'est-à-dire repassez 35 litres d'eau dans la casserole et filtrer à nouveau.
Houblonnage : Chauffer le mélange jusqu'à ébullition, mettez le houblon dit « target », maintenir à ébullition pendant 70 min. Puis refroidissez le mélange. Après avoir bien nettoyé la cuve de fermentation, mettez le mélange dedans. Mettre le reste du houblon.
Fermentation : Mettre les levures dans le mélange, elle vont. Laissez à 20° pendant une semaine, à  6° une autre semaine, rajoutez 800 grammes de sucre et embouteillez. Attendez une petite semaine au moins, au mieux trois mois – mais on n'y croit pas trop héhé... C'est prêt !
 
Un brasseur

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...

  • La Brique sur les ondes

    La Brique, notre journal sans peur, sans reproche, sans publicité, sans subventions, sans concession était sur les ondes de Radio Campus Lille le 23 décembre 2017. Interview depuis un des petits salons du Casinos Barrière, on fait le point sur le numéro 52. Pour écouter l'émission, c'est par ici...

    Lire la suite...