Campagne MILTD 2009 : Le Cartel de la com’ antidrogue

Coupant l’herbe sous les pieds des cueilleurs de saison, les pouvoirs publics nous servent leur millésime 2009 de prévention sur l’usage de drogues. Radio, affiches, TV, blogs ludiques des douanes, remontent au créneau pour porter le triste miroir à la face de nos « jeunes ». « Guette l’info, traque l’intox », s’intitule la campagne de la Mission Interministérielle conduite par Bachelot. Que de la gueule, la France... Comme d’hab.

 

Au bureau, c’est la coke, au parc, la fumette, et en soirées, les « prods », ces « smart » drogues, malignes et élégantes (LSD, poppers...). Mais partout, de ces petites tartufferies sur la came, stéréotypées et surjouées par des acteurs « djeunes », qui se font « déglinguer » par le Zorro de l’info « réglo », notre MILDT [1] adorée. La Drogue guette, jeune. Écoute plutôt l’Etat.

Les yeux grands fermés

Seul hic, la campagne bat son plein, mais à l’envers. Depuis sa diffusion, la presse recense les réactions désabusées des associations de prévention et de lutte qui traitent quotidiennement ces questions auprès des premiers concernés, les consommateurs. AsUD, AFRD, CIRC, ANITeA, ActUp*, voire l’ex-Ministre Vaillant ravivent même le débat en réaffirmant les progrès liés à une dépénalisation. Effet « boomerang » de ces campagnes, où l’hypocrisie le dispute tellement au ridicule, qu’elles pousseraient à la conso, tant « l’exagération excessive heurterait le bon sens des jeunes qui connaissent les effets de la substance » [2]. Aussi longtemps qu’elle laissera sa soeur la douane déterminer le prix d’un produit dans ce pays, la MILDT ne s’étouffera pas de rire. Que le shit fasse tousser, que l’alcool rende ivre, et le café nerveux, n’est pas évoqué ici. Pourtant, à ces substances, naturelles ou non, n’est-ce pas ce qu’on leur demande ? Les affres judiciaires de générations vouées à la criminalisation et à la clandestinité, ne sont pas le problème de la MILDT. Sauf à avouer qu’elle est le pendant verbal... de la seule matraque.

Traque l’intox, fume l’info

Quand l’Etat schizophrène aura cessé de laisser la drogue et les profits circuler dans l’upper class et de harceler les consommateurs et petits dealers, on sera peut-être encore dans une société "pharmaco-fliquée", mais au moins il s’agira de santé publique. Aujourd’hui, comme hier, l’alarme tirée par cette MILDT joue son air de pipeau.

Qui peut encore croire, après Easy Rider ou La Haine, Traffic, voire Blow ou même Requiem for a dream, qu’on « saute par la fenêtre en fumant un pet’ » [3] ? Si les flics de la MILDT entendent dégommer les discours commerciaux des dealers, encore faudrait-il commencer par le début, par exemple fouiller un peu mieux les bagages de Mohammed VI, premier dealer de shit du monde, quand il vient skier dans les Alpes. Un peu plus de soucis pour lui que pour le gamin de « tiéquar » qui revendra son produit, estampillé du sceau chérifien.

Petite biblio contre-propagandiste sommaire : Retour ligne automatique
Petit dico des drogues, collectif, éd. Dagorno Retour ligne automatique
Lettre au législateur, JP. Galland / CIRC, Dagorno Retour ligne automatique
Droit de la drogue, F. Caballero, DallozRetour ligne automatique
Le toubib des toxicos est en réa’, Daniel Loewenstein, LattèsDossiers Drogues, Maintenant, janvier 1995 à mars 1996.Retour ligne automatique
Des assos, indépendantes ou moins :Retour ligne automatique
AsUD : Autosupport Usagers de Drogues. Retour ligne automatique
AFRD : Association Française de Réduction des Risques.Retour ligne automatique
ANITeA : Association Nationale des Intervenants en Toxicomanie et Addictologie.Retour ligne automatique
CIRC : Centre d’Infos et de Recherche Cannabiques.Retour ligne automatique
CoRA : Coordination Radicale Antiprohibitionniste.Retour ligne automatique
Spiritek : Association de prévention, et de « testing »

Notes

[1Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie, croisade menée en fait dès 1982.

[2(tous produits confondus) selon une étude texane, citée in « L’arroseur enfumé », A. Aubron, Rue89, 21.10.09.

[3« Et si ton dealer te disait la vérité », l’un des clips les plus drôles, sur le site de la MILDT. Et si ton Etat disait la vérité ? Y aurait plus d’Etat !

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...

  • La Brique sur les ondes

    La Brique, notre journal sans peur, sans reproche, sans publicité, sans subventions, sans concession était sur les ondes de Radio Campus Lille le 23 décembre 2017. Interview depuis un des petits salons du Casinos Barrière, on fait le point sur le numéro 52. Pour écouter l'émission, c'est par ici...

    Lire la suite...