Zone de L’Union : Témoignages

Roland et Mireille tiennent le bar « Au chti péqueux », le long du canal de Roubaix. Ils ont repris le fonds de commerce depuis 3 ans et demi. « Il n’y a jamais eu de réunion autour du projet. C’est en permanence du « on dit... ». C’est totalement aléatoire. Les projets, tous les ans ils changent. Nous on ne sait pas, entre la mairie, la SEM, *etc. De toute façon, c’est de la politique ça. Ce qui est sûr, c’est que nous on pourrait pas acheter 100 m2 là-bas. Dans la rue de l’Union, il y a des maisons murées depuis 10 ans. Ils virent les gens, les mettent dans des cages à poules et laissent pourrir les maisons. Pourquoi ? »

Lire la suite : Zone de L’Union : Témoignages

La ville recyclée

ville recycleeA l’occasion de la venue de Jean-Pierre Garnier et Bendy Glu pour une discussion autour de la Zone de l’Union et de quelques autres territoires soumis à l’économie, Chez Rita, à Roubaix, nous republions un texte du premier sorti dans notre dossier de novembre 2009 consacré à la lente mort de ce quartier ouvrier.

Lire la suite : La ville recyclée

Etat nucléaire, Etat policier : quand Anne Lauvergeon (Areva) disserte sur les bien-faits du nucléaire

Une militante de l’association Virage-énergie - et accessoirement salariée du Réseau « Sortir du nucléaire » a assisté récemment à une conférence en présence d’Anne Lauvergeon, présidente du groupe Areva. La police était également au rendez-vous. Hors de question de laisser s’exprimer notre détractrice du lobby nucléaire. Témoignage.

Lire la suite : Etat nucléaire, Etat policier : quand Anne Lauvergeon (Areva) disserte sur les bien-faits du...

Alain Dinin ou le non-débat... du fric et du communiquant à la LMCU

Alain Dinin, PDG de Nexity, premier promoteur immobilier français, est un beau spécimen dans la faune des businessmen. Aux « grands débats » de la communauté urbaine, sa « grande gueule » en a stupéfait plus d’un. Retour sur le rêve américain d’un « ch’ti devenu roi des promoteurs » [1].

Lire la suite : Alain Dinin ou le non-débat... du fric et du communiquant à la LMCU

L’association La Pioche évincée du projet : « Une sale histoire »

Un an que l’association La Pioche se démenait pour ouvrir une épicerie solidaire à Lille-Sud. L’idée prenait dans le quartier : réunions avec les habitant.es, les centres sociaux, les associations... Lorsque la mairie suspend le « processus » : elle souhaite intégrer au projet le Pacte 59, une association créée par Carrefour. Un partenariat plus ou moins forcé se met en place. Carrouf finit par manger le projet tout cru et le vide de son sens. Témoignage dépité du président de La Pioche, Xavier Broussier.

Lire la suite : L’association La Pioche évincée du projet : « Une sale histoire »

Coup de théâtre au ZEM

Après le LEM, c’est au tour du Zem ! Menacé de se retrouver à la rue d’ici la fin de l’année, le théâtre de quartier de Wazemmes vit une période de chamboulement… Sur place, une équipe motivée pour ne rien lâcher nous raconte les dix années d’existence de l’association, ses hauts et ses bas. Alors le Zem, même pas mort ?

Lire la suite : Coup de théâtre au ZEM

Stop-toujours !

Au 1er juillet dernier, l’entreprise Stop-Graff change de convention collective, au détriment des salariés. La jungle du « marché » (si cher au socialisme lillois) prend le dessus. Le « team Aubry » engage des milliers d’euros pour remplir les caisses d’une boîte « compétitive », aux salariés victimes d’une « flexibilité » nauséabonde.

Lire la suite : Stop-toujours !

Page 5 sur 7

Sur le même sujet