Arnaque-énergie

Les techniques de vente au porte-à-porte ne connaissent pas de limites. Que celui qui n’a pas son encyclopédie Universalis dans son carton d’emballage nous jette la première canette. Avec la « déréglementation » du gaz et de l’électricité, les opérateurs privés comme Powéo ou Direct Énergie écument les rues de la région pour piquer des client-es à EDF.

Lire la suite : Arnaque-énergie

Noël partout, amour nulle part !

Les rues continuent de s’animer, la grande foire annuelle des sentiments bat son plein. Beaucoup de gens fourmillent, au-dehors... même s’il pleut. C’est déjà la nuit, et en plus des lumières de la ville, les guirlandes d’ampoules font des dessins et souhaitent de joyeuses fêtes. Les boutiques aussi s’y sont mises. Aucune vitrine ne se contente plus d’un simple père Noël. Il faut surprendre, innover. Attirer l’œil au milieu de toute cette agitation, de toutes ces loupiotes, de toutes ces saloperies.

Lire la suite : Noël partout, amour nulle part !

L’habitude tue

« On va dépenser un million et demi à payer des heures [supplémentaires], je préférerais mettre un million et demi dans le profit ». Imaginez, votre patron vous parle. En une phrase, il vous renvoie à l’état servile. Une phrase qui ne suscite aucune réaction. Car le pire avec la servitude, c’est qu’on s’y habitue.

Lire la suite : L’habitude tue

Zone de L’Union : Lexique

*SAEM « Euralille », SEM «  Ville renouvelée »
Les « aménageurs » ou « maîtres d’ouvrage » comme ils disent. En fait, des « sociétés privées » utilisées « au développement économique et au renouvellement urbain des territoires de la métropole lilloise. » (cf. leur site internet) Elles sont détenues en partie par les collectivités locales (LMCU possède plus de 30% dans le capital de la SEM «  Ville renouvelée » présidée par M-F Delannoy, maire de Tourcoing. Aubry, elle, est présidente de la SEM « Euralille ») et en partie par le patronat local (Chambre de Commerce et d’Industrie, Caisse des Dépôts et Consignations, etc.).

Lire la suite : Zone de L’Union : Lexique

Zone de l’Union : la racaille gère la ville

Qui gère la ville ? Qui décide de bétonner la « Zone de l’Union » ? « La gouvernance ! » répondent en chœur élus et patrons. Gros mot ultime, qui, comme ses frangins de la novlangue néo-libérale, est impossible à définir précisément. Et c’est justement pour ça qu’il plaît tant. Derrière la fumée opaque des sigles et des rouages technocratiques, c’est une « gouvernance » tantôt « métropolitaine », voire « participative », mais toujours vouée aux intérêts du fric et de ceux qui le possèdent.

Lire la suite : Zone de l’Union : la racaille gère la ville

Zone de l’Union : le recyclage commence

Vendredi 20 mars 2009. «  Pôle image » de Tourcoing, Zone de l’Union. Assis sur de grands canapés blancs et entourés d’écrans géants, Martine Aubry et Yves Claude, directeur général du groupe Oxylane (Décathlon – Mulliez), annoncent l’implantation du siège « mondial » de la marque Kipsta dans l’usine phare de la friche industrielle  : l’ancienne brasserie Terken. L’événement est fort en symbole. La bourgeoisie nordiste (cachée dans le clan Mulliez (1)) reprend place sur les territoires et bâtiments jadis construits par leurs pères et grands-pères.

Lire la suite : Zone de l’Union : le recyclage commence

La rue Courmont

rue courmont

La rue Courmont à Lille doit son nom à un industriel du XIXe siècle. Propriétaire d’une usine de coton, ce capitaliste a acheté les taudis d’une rue de Moulins pour y parquer ses ouvriers, immigrés flamands pour la plupart. A l’époque, cette rue mesurait quatre mètres de large et contenait en tout et pour tout trois latrines communes et insalubres. Les bouges comportaient une pièce unique de 4 m² pour une hauteur de deux mètres, avec un grenier en supplément. A peine de quoi y loger improprement deux personnes…

Lire la suite : La rue Courmont

Zone de L’Union : Défendre nos maisons

Depuis plusieurs années, l’association « Rase pas mon quartier » s’est montée dans la rue Stephenson, à Tourcoing. La mobilisation des habitant-es a réussie à empêcher la démolitionde la rue. Aujourd’hui, sur trente-deux maisons, seules neuf sont encore habitées. Quand on sonne à la première porte, on tombe sur Lino Sferrazza, membre de l’association.

Lire la suite : Zone de L’Union : Défendre nos maisons

Zone de L’Union : Témoignages

Roland et Mireille tiennent le bar « Au chti péqueux », le long du canal de Roubaix. Ils ont repris le fonds de commerce depuis 3 ans et demi. « Il n’y a jamais eu de réunion autour du projet. C’est en permanence du « on dit... ». C’est totalement aléatoire. Les projets, tous les ans ils changent. Nous on ne sait pas, entre la mairie, la SEM, *etc. De toute façon, c’est de la politique ça. Ce qui est sûr, c’est que nous on pourrait pas acheter 100 m2 là-bas. Dans la rue de l’Union, il y a des maisons murées depuis 10 ans. Ils virent les gens, les mettent dans des cages à poules et laissent pourrir les maisons. Pourquoi ? »

Lire la suite : Zone de L’Union : Témoignages

La ville recyclée

ville recycleeA l’occasion de la venue de Jean-Pierre Garnier et Bendy Glu pour une discussion autour de la Zone de l’Union et de quelques autres territoires soumis à l’économie, Chez Rita, à Roubaix, nous republions un texte du premier sorti dans notre dossier de novembre 2009 consacré à la lente mort de ce quartier ouvrier.

Lire la suite : La ville recyclée

Etat nucléaire, Etat policier : quand Anne Lauvergeon (Areva) disserte sur les bien-faits du nucléaire

Une militante de l’association Virage-énergie - et accessoirement salariée du Réseau « Sortir du nucléaire » a assisté récemment à une conférence en présence d’Anne Lauvergeon, présidente du groupe Areva. La police était également au rendez-vous. Hors de question de laisser s’exprimer notre détractrice du lobby nucléaire. Témoignage.

Lire la suite : Etat nucléaire, Etat policier : quand Anne Lauvergeon (Areva) disserte sur les bien-faits du...

Alain Dinin ou le non-débat... du fric et du communiquant à la LMCU

Alain Dinin, PDG de Nexity, premier promoteur immobilier français, est un beau spécimen dans la faune des businessmen. Aux « grands débats » de la communauté urbaine, sa « grande gueule » en a stupéfait plus d’un. Retour sur le rêve américain d’un « ch’ti devenu roi des promoteurs » [1].

Lire la suite : Alain Dinin ou le non-débat... du fric et du communiquant à la LMCU

L’association La Pioche évincée du projet : « Une sale histoire »

Un an que l’association La Pioche se démenait pour ouvrir une épicerie solidaire à Lille-Sud. L’idée prenait dans le quartier : réunions avec les habitant.es, les centres sociaux, les associations... Lorsque la mairie suspend le « processus » : elle souhaite intégrer au projet le Pacte 59, une association créée par Carrefour. Un partenariat plus ou moins forcé se met en place. Carrouf finit par manger le projet tout cru et le vide de son sens. Témoignage dépité du président de La Pioche, Xavier Broussier.

Lire la suite : L’association La Pioche évincée du projet : « Une sale histoire »

Page 5 sur 7

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...

  • La Brique sur les ondes

    La Brique, notre journal sans peur, sans reproche, sans publicité, sans subventions, sans concession était sur les ondes de Radio Campus Lille le 23 décembre 2017. Interview depuis un des petits salons du Casinos Barrière, on fait le point sur le numéro 52. Pour écouter l'émission, c'est par ici...

    Lire la suite...