Droit à la ville

Les sirènes du pétrole aquatique

Boire l’eau du robinet... Observer le glou-glou des cabinets... que de poésie et d’apparente simplicité dans ces libations domestiques. Pourtant, derrière cette reposante harmonie du monde moderne se cache un univers inquiétant : l’impitoyable capitalisme international, rien de moins qu’une guerre silencieuse que le vacarme médiatique ne s’inquiète pas de saisir. Les victimes apprécieront...

Toujours mis à l’écart des grandes réformes, le secteur de l’eau s’est constitué en laissant une marge de manoeuvre conséquente aux dirigeants et élus. Résultat : les pratiques de gestion sont, jusque récemment, restées inconnues du grand public.Retour ligne automatique
«  Jusque récemment  », car depuis quelques années, ouvrages et enquêtes, accompagnant la mobilisation de la société civile, remettent en questions les pratiques de gestion des multinationales sur (et sous) le sol français (1).

Lire la suite...

5 mois, 5 Maisons muselées !

Deux expulsions ont eu lieu dans le quartier Vauban au mois d’octobre 2006, avec l’intervention des forces de l’ordre et des vigiles.
Puis fut l’expulsion d’une maison à Wazemmes près de la station Portes des postes, en novembre 2006, où une quarantaine d’agents des forces de l’ordre – dont une de forces spéciales – a pénétré par la fénêtre du premier étage. Ce bâtiment était occupé depuis janvier 2006. Motif de l’expulsion : des travaux devaient avoir lieu pour l’extension de l’école voisine, mais ceci n’aurait débuté qu’à l’été 2007. La maison restera vide et scélée.
Puis l’expulsion d’un logement près de la « maison folie », où vivaient des personnes sans droit ni titre.

Lire la suite...

Privatisations : GDF s’emmêle les tuyaux

D Dessin de Gaëtanepuis quinze ans et trois alternances, on ne compte plus les services publics privatisés. L’Energie s’y met : Gaz de France s’est séparé, doucement mais sûrement, de son partenaire EDF. Comment cela se traduit-il dans la vie des gens, ces « usagers », si souvent brandis par les politiques ou la presse (qui ment) ? La Brique vous propose d’explorer au moins un effet de cette braderie : à Hellemmes, Natacha habite dans une maison, avec son fils de 7 ans et un colocataire. Le 9 novembre, son gaz est coupé. Petit récit d’un jeudi froid.

Lire la suite...

La$-Vega$-sur-Deûle

Martine Aubry voulait son casino, c’est désormais chose faite. Les arguments mis en avant sont les mêmes qui nous seraient servis pour l’installation d’une usine polluante : des recettes municipales supplémentaires et la création d’emplois. Cependant, l’installation d’un casino à Lille ne polluera pas l’environnement mais la population elle-même.

Lire la suite...

Sur le même sujet