La guerre du steak n'aura pas lieu

attaque miniV2Il était une fois, un beau matin d’avril 2017, sept boucher.ères des Hauts-de-France qui se réveillèrent avec leurs vitrines aspergées de faux sang. L'année suivante, des bouchers du Vieux-Lille dégustèrent au petit-déj’ un avertissement sur leur vitrine légendé « stop spécisme ». Les jours qui suivent, une poissonnerie, rue Gambetta, un restaurant rue de Béthune et un autre rue Gambetta furent à leur tour persécutés par des « extrémistes-végans-cagoulés-habillés-en-noir ».

Lire la suite : La guerre du steak n'aura pas lieu

Expulsion du 5 étoiles : CRAches misère

5 étoiles
Le 5 étoiles était un lieu occupé depuis novembre 2017 par des personnes exilées, majeures et mineures, ainsi que des personnes sans abri. Une procédure était en cours pour exiger qu’il n’y ait pas d’expulsion sans réelle solution d’hébergement. La décision du tribunal devait être rendue le 6 juin mais le préfet en a ordonné l’expulsion deux jours avant.

Lire la suite : Expulsion du 5 étoiles : CRAches misère

Loi "anti-manif" : un goût de Vichy

loi anti casseur version web

Le 11 avril dernier, la loi « anticasseurs » entre en vigueur. Déposée à l’origine par le sénateur très à droite Bruno Retailleau (LR), en réaction aux expulsions de Notre-Dame-des-Landes et du 1er mai à Paris, elle est depuis portée par la majorité En Marche et suscite la colère de toute part. Et pour cause ! Délit de dissimulation du visage, fouilles généralisées lors des manifestations, gardes à vue arbitraires sont à l’ordre du jour… Saisi début février, le Conseil constitutionnel a censuré une seule disposition du texte : les interdictions administratives individuelles de manifester. C’est en réalité une bien maigre victoire car la loi marque un tournant répressif rarement égalé…

Lire la suite : Loi "anti-manif" : un goût de Vichy

Chasse à l'artiste

cartebouchard

En 2008, La Piscine de Roubaix annonce accueillir l’atelier du sculpteur controversé Henri Bouchard comme exposition permanente. Modeste, dessinateur graveur travaillant à Roubaix depuis 25 ans grince des dents. Lors de la rédaction du dernier numéro de La Brique, il publie un article « Un artiste hitlérien débarque à la Piscine de Roubaix » où il évoque les manœuvres politiques dans ce choix pseudo-artistique. Dans les coulisses, il subit une répression inexpliquée et inexplicable des autorités qui se sentent visiblement menacées par ces contestations. Une semaine avant le vernissage de l’expo, deux flics se pointent chez lui… pour le dissuader de parler.

Lire la suite : Chasse à l'artiste

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • La Saga de l'été arrive : Eclairage sur les lumière lilloises !

    Profitez de vos soirées libres d'été pour éclaircir les zones d'ombre sur les lumières lilloises ! Les 4 dernières parutions de La Brique ont eu le plaisir d'acceuillir une saga encore plus éblouhissante que la saga Star Wars ou encore Harry Potter, la saga des Lumières. Chaque vendredi, à...

    Lire la suite...

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...