Guide anti-expulsions

brochure anti expulsions illuLe collectif anti-expulsions de Lille propose "Un guide pratique d'autodéfense et d'organisation collective à destination des personnes menacées d'expulsion de leur logement et leurs soutiens, quelle que soit leur manière d'habiter". Ce guide résulte d'un travail de plusieurs mois, de rencontres, d'échanges, de recherches et d'ateliers entre des personnes directement concernées par les procédures d'expulsions. Il s'adresse aux personnes menacées d'expulsions, quelle que soit sa manière d'habiter : occupations de terrains, locations, squats, résidences étudiances, etc."

Pourquoi ce guide ? Pour "partager des savoirs et des pratiques permettant de défendre notre droit à vivre comme nous l'entendons, face aux projets des promoteurs immobiliers et autres délogeurs de familles précaires. Elles vont de la compréhension et de l’utilisation du droit à des idées sur la manière de mettre en place un rapport de force favorable en cas d’expulsion pour les personnes concernées."

Le lien pour télécharger la brochure est ici, tandis qu'il est possible de contacter le collectif à cette adresse : collectifantiexpulsionslille@riseup.net

Pour aller plus loin, le collectif anti-expulsions se réunira le 19 juin prochain, à 18h30, dans les locaux de l'APU Fives au 57 rue de Flers à Lille. Pour le collectif, il s'agira "de mettre en place un ensemble d’actions pour s’organiser collectivement contre les expulsions.", ainsi que "d’élargir le collectif à plus de personnes quelque soient leur(s) statut(s) ou leur(s) mode(s) d’habitation."

L'Union. Ville fantôme

union1Sur la zone de l’Union, entre Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, c’est l’urbanisme des grands projets qui resplendit dans toute sa bêtise et sa violence. Retour sur la mise en friche d'un ancien territoire industriel et sur l'incapacité des chantres de l'attractivité à reconstruire là où leurs aînés ont démoli.

Lire la suite : L'Union. Ville fantôme

Derrière la métropole tertiaire, une ville inégalitaire

sociologie lille2Sorti en juin dernier aux éditions La Découverte, Sociologie de Lille est un petit manuel écrit par un groupe de neuf chercheur.ses lillois.es, regroupé sous le nom de Collectif Degeyter. L’ouvrage rencontre un écho peu habituel pour ce genre de production universitaire. La Brique a voulu comprendre… Discussion avec trois des co-auteur.ices, Cécile Vignal, Fabien Desage et Antonio Delfini.

Lire la suite : Derrière la métropole tertiaire, une ville inégalitaire

Saint sauveur défriché

st so planLa vie en friche

Sur la friche Saint Sauveur, on n’entend plus les voitures et les immeubles sont loin. On sort du cadre imposé par les pouvoirs publics, de la rue, des centres sociaux, des squats. Les gens s'approprient la friche, pour promener leur chien, boire une bière, se piquer au calme, dormir ou seulement fuir la ville. Une friche vide ? Pas sans vie ! Mais la brèche se referme doucement sur elle-même.

Lire la suite : Saint sauveur défriché

Lille Capitale des projets à la con

Capitale Mondiale du DesignA la suite des chercheur.es ou encore des associations, l'Agence de développement et d'urbanisme vient de pointer l'ancrage des inégalités sociales dans la métropole. Pourtant, la Métropole Européenne de Lille continue d'ignorer cet état de fait, préférant fêter ses 50 ans, 50 ans de transformations urbaines, 50 ans d'embourgeoisement, 50 ans de renforcement des inégalités sociales, et 50 ans de projets toujours plus délirants. Tour d'horizon (non exhaustif) des projets « attractifs », « urbanistiques » et « inutiles ».

Lire la suite : Lille Capitale des projets à la con

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves - Luuuuuttes

    Les éducs' dans la rue Des associations de prévention spécialisée de la métropole (Itinéraires, FCP, Avenir et Loisir, Rencontre et loisir) se battent pour ne pas disparaitre. Le département doit faire des économies et choisit de taper sur les éducs de rue, seule main tendue et dernier recours...

    Lire la suite...

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...