Splash !

Modeste Richard, dessinateur à La Brique et à Hors-sol, organise une expo au Ici bar, 10 rue Inkermann du 31 janvier au 17 mars.
Vous n’y croiserez que du beau monde : le charitable Gérard Mulliez (notre mère Thérésa), BHL (l’André Malraux du troisième millénaire), Jérémy Rifkin (grosse tête de la troisième révolution industrielle), mais aussi DSK et autres figures de la classe triomphante embaumées par ses coups de crayon.

« Les poubelles sont pleines, les frigos sont vides, glanons ! »

Ce 18 novembre, devant le McDo Grand’Place, le collectif Poubelles en N’or’d a partagé des burgers vegan fabriqué avec de la récup’. Les bénévoles venaient manifester contre le CETA et sensibiliser le chaland contre le gaspillage alimentaire. Depuis novembre 2015, ils et elles recyclent le contenu des poubelles des supermarchés pour récupérer légumes, fruits, produits laitiers et pains. Ces fines bouches stockent et donnent gratos leur butin à plus de cent personnes par semaine. Vous pouvez les retrouver au Local, Usine Bis, 17 rue Philippe de Comines à Moulins les mercredis et vendredis, ou tous les troisièmes jeudis du mois à L’Insoumise pour une cantine vegan.
www.poubelles-en-or.fr

Encore un canard chez les poulets

Voilà plusieurs années, quelques fondateurs de La Brique sont partis en Aveyron voir si l'herbe était plus verte. Après avoir constaté que la nature était effectivement plus belle qu'à Lille, ils se sont vite rendus compte que les élites locales ressemblaient étrangement à nos édiles lillois. Ah les mauvaise habitudes ! Ils ont donc fondé avec quelques ami.es le journal L'Empaillé dont le numéro 2 est sorti. Leur succès ne se dément pas, retirage du premier, le second est presque déjà épuisé. Mais quarante pages d'infos locales bien senties amènent forcément son lot de râleurs comme le canard le rapporte : « Ces dernières semaines, le journal a mobilisé quelques gendarmes. Suite à une double plainte en diffamation de la part des promoteurs de l'usine à merde de Goutrens et de ceux qui leur ont vendu le terrain, deux journalistes de L'Empaillé ont été convoqués à la gendarmerie de Rignac. Zèle ou triste réflexe d'état d'urgence, la bleusaille a exigé prise d'empreinte et fichage photographique. Refus de notre part, bien sûr, et coup de pression des gendarmes. Deux heures de notre temps perdu chez les bleus et affaire à suivre... ».
On ne saurait mieux dire qu'eux : « L’abonnement, pierre angulaire de toute publication indépendante, reste de loin la meilleure façon de soutenir ce drôle d'Empaillé ». Abonnement de soutien à 20 € les 5 prochains numéros, et abonnement pour les fans à 30 € et plus.
Nous, on est fans !

Les fachos font de la BD

Dans un style visiblement pompé sur le regretté Gotlib, le dessinateur Marsault aime s’illustrer tabassant des femmes, cognant sur des contestataires (« Tu nous fais chier, t’entends ! »), représenter des chars d’assaut… Adulé par l’extrême-droite, il a des fans encombrants qui ne répugnent pas à harceler sur Internet et à menacer de mort une lectrice pas du tout convaincue par leur idole. À Lille, les propriétaires de la librairie Humeurs noires l’ont invité à dédicacer son dernier ouvrage nauséabond et ils ne comprennent pas la haine qui se déchaîne contre eux… Peut-être que les tags nocturnes qui ont décoré leur vitrine à la suite de cette visite ont éclairé leur lanterne ?

Armé de son seul vélo

breve eelvloLe 6 avril dernier, alors qu’une intervention policière a lieu pour évacuer le bidonville de l’ancienne prison de Loos, Jean-Luc Munro, élu Europe Écologie Les Verts de la ville, se rend en bicyclette pour jouer les médiateurs. Après avoir tranquillement passé plusieurs barrages, deux flics empoignent son vélo et le font chuter. Il proteste alors logiquement contre cet acte de violence. Réponse de la bleusaille : huit heures de garde à vue suivi d’une inculpation pour violences vélocipèdiques à l’encontre d’un « agent dépositaire de l’autorité publique ». L’audience a lieu le 26 octobre à 14h devant le tribunal de grande instance, mais elle a été renvoyée au 8 février 2017.

Page 5 sur 30

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves - Luuuuuttes

    Les éducs' dans la rue Des associations de prévention spécialisée de la métropole (Itinéraires, FCP, Avenir et Loisir, Rencontre et loisir) se battent pour ne pas disparaitre. Le département doit faire des économies et choisit de taper sur les éducs de rue, seule main tendue et dernier recours...

    Lire la suite...

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...