En bref... et contre nature

Chasse à courre sabotée

Le 13 décembre 2008 à Prémontré dans l’Aisne, les nouveaux héros de la forêt achevaient glorieusement un cerf épuisé et pris au piège d’un jardin privé. Le 14 mars dernier, une bande de saboteurs bloquait l’accès aux chenils et aux écuries pour les empêcher d’aller jouer une nouvelle scène macabre. C’était à Folembray, toujours dans l’Aisne. Ces Hunt sabs (pour saboteurs de chasses) se sont opposés aux grands bourgeois de la boucherie-plaisir. Et ont réussi à la faire annuler. Infos : droitsdesanimaux.net

Le canal Seine-Nord

D’ici 2015, une trouée fluviale reliera Paris aux Pays-Bas en passant par notre région. Parce que l’autoroute A1 et le fret ne suffisent plus à faire circuler nos marchandises fabriquées dans le monde entier, l’Etat, l’Europe et les collectivités locales doivent racheter et démembrer 800 hectares de terres. Et au passage nous taxer 4 milliards d’euros. La question en suspens : que faire des 55 millions de mètres cubes de terre enlevés pour creuser le canal ? Bein j’sais pô !

La Voix de son annonceur

Une fois de plus, La Voix d’Auchan s’enflamme pour Gérard Mulliez, «  toujours dynamique et enthousiaste du haut de ses 77 ans ». Dans le même article, Gégé annonce : « Je souhaite que cette usine n’empoisonne pas l’environnement et n’empoisonne pas les consommateurs ! Je suis un fervent partisan des produits bio car je veux vivre vieux ! ». Vivre vieux, avec de la thune, sans complexes, et avec le concours de son organe de propagande.

Source : L’Avenir de l’Artois du 17/12/2008, filiale de La Voix

Le bal des castors

Le 8 novembre dernier, les trains de déchets nucléaires appelés « Castors » traversaient notre région. En provenance d’Allemagne, ils font route pour La Hague. à leur bord, 163 tonnes de déchets nucléaires. L’équivalent de deux Tchernobyl ! Et comme c’est « secret défense », aucune information ni mesure de prévention. Circulez, et attendez le papier dans La Voix. à noter : dans les semaines qui viennent, un déchargement de MOX – combustible fait de plutonium et d’uranium appauvri - doit avoir lieu à Dunkerque. La cargaison atomique prendra la route vers l’Allemagne en passant probablement par Lille. Ne vous attendez pas à en savoir plus. Ou alors au dernier moment, et il sera trop tard.

Crise de tête

Dans le numéro de mars de Lille magazine, Aubry pressent la critique et assure : « Lille3000 n’a pas vocation à nous détourner de la réalité, particulièrement difficile en cette période de crise. (...) Bien au contraire, Lille3000 nous confronte aux sociétés contemporaines, à leurs contradictions, à leur dérive, à leurs enjeux. » Quelle langue de bois ! Vous verrez que bientôt Lille3000 va nous sortir de la crise !

Y’a pas de crise qui vaille

Quant à Didier Fusillier, directeur de lille3000, la question ne se pose même pas. Crise ou pas, quand on a décidé de faire la fête et de claquer au passage 9 millions d’euros, on y va. « S’il fallait qu’on arrête tout dès qu’il y a un problème, on ne ferait jamais rien. À toutes les époques, il y a eu des secousses. » Même que certaines secousses sont devenues de véritables tremblements. Mais ça, c’est pour plus tard... Retour ligne automatique
(Nord-Eclair, 14/03/2009)

Les Roms : le retour !

Les festivités du troisième millénaire tentent vainement de donner un autre visage à Lille. Par exemple, l’ancienne gare Saint-Sauveur est Le «  nouveau lieu Lille3000  » : «  Ce sera un café où l’on échangera des livres, où l’on pourra écrire sur les murs, où l’on plantera sa tente. (...) Bref, un nouvel espace de liberté. » Une question nous taraude : on peut revenir avec sa caravane immatriculée en Roumanie ? (Lille magazine n°56, mars 2009)

C’est mathématique

Le 24 mars, Sarkozy rassemble 4 000 personnes pour son meeting à Saint-Quentin. Le coût de la messe serait de 400 000 euros. Soit 100 euros par fidèle. Le 22 mars, Aubry organisait son show au Zénith de Paris. Un bide ! 1 000 personnes pour une dépense de 100 000 euros. Soit 100 euros par tête de pipe. Résultat : un militant PS ne vaut pas plus cher qu’un militant UMP. CQFD.

Epicerie anti sociale

A l’épicerie « solidaire » de Lille sud, si vous manquez vos rendez-vous parce que vous étiez en formation, à l’hôpital ou au travail, c’est la radiation ! N. s’est vue radié des listes pour cinq rendez-vous manqués : le temps pour lui d’accompagner le décès de sa mère... L’assiduité c’est important en pauvreté, surtout quand on a un fond de commerce à rentabiliser. (Cf. La Brique n°10)

Moutonnerie civique

Dans un sondage qu’elle a commandité, la Conférence Permanente des Coordinations Associatives justifie habilement son intérêt à développer le service civil volontaire. C’est sur un score soviétique de 93% que les volontaires se prononcent comme « satisfaits » de leur volontariat. 75% sont satisfaits aussi des formations aux valeurs civiques. Et seulement 16% voient un risque à ce que les employeurs recourent à des volontaires plutôt qu’à des salarié-es. Nos jeunes peuvent rejoindre le troupeau. La leçon est passée.

La Voix s’acharne

Depuis le 29 janvier, La Voix du Nord a publié au moins treize articles sur la traque des fraudeurs et fraudeuses de la CAF. Il faut au moins ça pour ce qui est devenu un « fléau à l’échelle d’un pays surendetté » (24/03). Tremblez braves gens, « le sujet n’est plus considéré comme un tabou » (29/01). Par contre, on ne compte pas un seul article sur la fraude et l’évasion fiscales dans la région. On sait quels intérêts sont bien gardés.

Ingeus ne sert à rien

Depuis six mois qu’Ingeus propose des « contrats d’autonomie » (sic) aux jeunes Lillois-es, seules neuf « solutions durables » ont été trouvées. C’est moins bien que la mission locale qui dispose d’un conseiller pour 220 chômeurs, contre 40 pour Ingeus. Si c’est pas de l’argent foutu en l’air, ça !

RSA : sur le pied de guerre

Les premiers Revenus de Solidarité Active (RSA) seront signés début juillet 2009. Certains services sociaux s’attendent à un triplement des personnes accompagnées. Pour le même nombre de référent-es ? A la CAF de Roubaix-Tourcoing-Villeneuve d’Ascq, le nombre d’allocataires passera de 20 000 à 46 000. Les 26 000 allocataires supplémentaires devront se déplacer pour faire leur demande de RSA. Des cabines provisoires Algeco® s’installent en ce moment sur le trottoir pour accueillir tout le monde. Ça va être un bordel !

Les contrats aidants

D’après le Pôle Emploi, 41 500 contrats aidés seront débloqués dans la Région en 2009. Dont 3272 sur le bassin d’emploi lillois. A noter que les emplois aidés n’entrent pas dans le calcul des effectifs des boîtes. Ça permet d’éviter soigneusement les seuils à partir desquels la loi oblige les employeurs à avoir des délégués du personnel. Tout bénef’ pour les patrons.

Tout le monde client

Le Pôle Emploi nous vend du travail obligatoire ! Désormais les chômeureuses y sont « clients ». C’est le nouveau vocable libéral imposé aux salarié-es. Heu...non, « collaborateurs ». Fini le service public de l’ANPE. Tous les jours, entre les flics du Pôle Emploi et les crevards d’Ingeus, l’écart se réduit.

Brèves